Canal Alpha

Journal du Mardi 26 décembre 2017


Une tradition de Noël se perpétue au Café du Soleil

Passer Noël tout seul à la maison, il n’en est pas question pour le Café du Soleil de Saignelégier! Depuis une vingtaine d’années, il ouvre ses portes pour son traditionnel « Noël pour tous », seule manifestation de ce genre dans les Franches-Montagnes. Les plats sont offerts gratuitement, par des commerçants de la région. Et dimanche soir, une quarantaine de personnes ont pris part à l’événement. Une collecte a été réalisée, et l’argent en sera reversée à l’association franc-montagnarde « Au P’tit Plus », qui lutte contre le gaspillage alimentaire.

Je suis président du… CP Neuchâtel-Sports

Italien d’origine, Franco Gaudiano a toujours adoré le sport automobile! Rien ne le prédestinait donc à présider un club de patinage artistique. Oui mais voilà, quand on a deux filles qui aiment la glisse, on suit le mouvement! Et comme le Neuchâtelois n’est pas du genre à faire les choses à moitié, il s’est engagé depuis 5 ans à la tête du club, et a soutenu des projets qui lui tiennent à coeur, comme le centre régional de performance. Il n’y a qu’une seule chose dont il n’a jamais pris l’habitude, c’est le froid de la patinoire… et déléguer!

Bêtisier des fêtes: bref, on a bien rigolé

BREF, c’est les fêtes, on avait envie de rire alors on a fait un bêtisier.

Rétro: Une tour en carton d’une tonne érigée à Yverdon

Le 14 août dernier, une gigantesque tour en carton avait été érigée à l’occasion des 18e Jeux du Castrum à Yverdon-les-Bains. Basée sur une idée originale de l’artiste Olivier Grossetête, la tour de la Plaine a repris forme, pendant 24h, grâce au public du festival. La réplique du bâtiment a nécessité 4 jours de préparation nous explique son créateur, Olivier Grossetête. Le samedi, c’est plusieurs centaines de passants qui ont donné d’eux-mêmes pour aider à assembler la tour, haute de 20 mètres et d’un poids total de 1,4 tonne!

L’invité du journal: Jean-Pierre Rochat

Jean-Pierre Rochat est écrivain et agriculteur à Vauffelin, dans le Jura bernois. Il nous présente son treizième et dernier ouvrage, « Petite Brume ». Ce roman raconte l’ultime journée d’un agriculteur qui va perdre tout ce qui lui appartient, lors d’une mise aux enchères. Son personnage ne voit alors pas d’autre issue que le suicide. Avec ce récit, Jean-Pierre Rochat pousse un cri de détresse, il s’inquiète du sort des petits agriculteurs, pour qui survivre devient de plus en plus difficile.