Canal Alpha

Journal du Mardi 26 novembre 2019


Le CEFNA, c’est fini, mais pas ses missions

Le CEFNA va fermer ses portes fin 2020. Le canton de Neuchâtel a annoncé, cet après-midi, que la viabilité du Centre de Formation neuchâtelois pour adultes n’est plus assurée. Les besoins en formation dans les compétences de base, qui représentent la moitié du chiffre d’affaires de la structure, ont fortement diminué. Le Conseil d’Etat a décidé de transférer les autres formations du CEFNA encore pérennes au CPLN et au CIFOM. Environ 16 postes seront supprimés l’année prochaine. Le Parti socialiste neuchâtelois » condamne fermement cette décision incompréhensible ».

Tous connectés sur la stratégie numérique à l’école

A Neuchâtel, le Conseil d’Etat présentait ce matin son plan d’action 2020-2025 visant à renforcer la transition numérique à l’école. Il demande au Grand Conseil, qui se prononcera au début de l’année 2020, un crédit d’engagement de CHF 24,7 mio. Au niveau du post-obligatoire, une nouvelle discipline informatique sera introduite dans la formation gymnasiale. La culture numérique sera aussi intégrée au niveau des lycées, dans les écoles de culture générale et dans la formation professionnelle. Un bel effort sera également mis sur la formation des enseignants, ainsi que sur l’achat de matériel.

Le premier Café Pro du Jura bernois a fait le plein

Créé en février 2017 à La Chaux-de-Fonds, le Café Pro, met en contact direct des employeurs et des candidats à l’emploi, dans ou autour d’un café. Ce matin, il organisait sa 28e édition. Pour la première fois, elle avait lieu à Tramelan dans le Jura bernois, et plus de 150 candidats s’étaient inscrits. Tous avaient 10 minutes pour convaincre. Le prochain Café Pro est agendé au 10 décembre, à La Chaux-de-Fonds.

Val-de-Travers dépensera 19 millions pour ses égoûts

Hier soir à Couvet, le Conseil général de Val-de-Travers devait se prononcer sur un crédit cadre de CHF 19 millions pour la réalisation de mesures du plan général d’évacuation des eaux (PGEE) et l’amélioration du réseau. Le projet a été accepté par la majorité des élus.

Delémont investit 6 millions pour ses infrastructures

Les Conseillers de ville de Delémont ont beaucoup voté lundi soir. Ils ont notamment accepté 5 crédits-cadre pour un montant total de CHF 6 mio pour l’entretien des réseaux de gaz et d’électricité durant 5 ans. Ces dépenses nécessaires n’ont pas soulevé le débat.

Le Jura conseille de chausser des pneus… silencieux!

Le canton du Jura part en guerre contre les décibels. Il a récemment conseillé aux automobilistes de s’équiper, non seulement de pneus d’hiver, mais aussi de pneus non bruyants. Son objectif est de lutter contre la pollution sonore et d’améliorer la qualité de vie de la population, tout en complétant les mesures d’abaissement de la vitesse en ville et la pose de revêtements phonoabsorbants, qui coûtent cher.

Pour éviter le désert médical, Reconvilier s’organise

Reconvilier, village du Jura bernois de 2’250 habitants, compte actuellement deux médecins. Mais l’un part à la retraite à la fin de l’année et l’autre n’en est plus très loin. Les autorités communales ont donc décidé de s’approcher du Médicentre de Tavannes pour trouver une solution. Dès janvier, Reconvilier disposera d’une antenne de consultation de médecine générale, dans les bâtiments de l’administration communale.

Sun Star a dansé jusqu’en demi-finales mondiales

Les 36 danseurs amateur de l’école Sun Star Dance à La Chaux-de-Fonds ont de quoi être fier. Du 18 au 23 novembre, ils se sont mesurés au gratin mondial du Show Dance lors des Championnats du monde de la discipline, qui se sont déroulés à Riesa en Allemagne. Et malgré leur statut d’amateurs, les Neuchâtelois se sont bien défendus en obtenant 2 qualifications en demi-finale. Enorah Schwaar est arrivée 16e en catégorie Adulte Solo Femme et la formation Adultes a obtenu une belle 12e place. Les juniors se sont également bien défendus avec une 22e place sur 41 participants.

Les éditions du Sureau publient des textes amateurs

Le chanteur cubain Compay Segundo a dit un jour: « pour réussir sa vie, un homme doit faire un enfant, écrire un livre et planter un arbre ». Pour les auteurs amateurs qui veulent laisser une trace écrite, les éditions du Sureau s’engagent à publier leur livre en ligne gratuitement, quel que soit le talent de l’écrivain. Basé à La Chaux-de-Fonds, le collectif éditorial créé au mois de septembre, a déjà publié 3 livres.