Canal Alpha

Journal du Mardi 3 décembre 2019


Neuchâtel vise temporairement l’équilibre en 2020

Noël approche… et comme chaque année, en plus de préparer les cadeaux à mettre sous leurs sapins, les députés neuchâtelois doivent s’atteler à emballer un plus gros paquet: le budget cantonal. Il était au menu, cet après-midi, au Château de Neuchâtel. Le Conseil d’Etat avait promis un équilibre financier pour 2020. En effet, le budget présente des chiffres noirs, mais c’est en partie grâce à une belle surprise au niveau de la péréquation intercantonale.

Duplex: le budget 2020 cache des problèmes non réglés

Ce budget neuchâtelois 2020 a fait le consensus, et il serait le premier à être bénéficiaire depuis 1957. C’est dire si c’est un événement, mais aussi une promesse accomplie de retour à l’équilibre faite par le Conseil d’Etat, grâce à un gros coup de pouce de la péréquation intercantonale de CHF 64,9 mio supplémentaires. Les députés ont cependant rappelé que la dette de l’Etat ne cesse d’enfler, à près de CHF 1,9 milliard. Laurent Kurth, le grand argentier du canton, répond à nos questions en duplex.

NE: Il faudra un permis de construire pour la 5G

Suite à une recommandation du Grand Conseil, le conseil d’Etat neuchâtelois a décidé que toutes les demandes d’introduction de la 5G sur les antennes devront désormais passer par un permis de construire. La procédure allégée pour les cas bagatelle est abandonnée.

Les nouvelles couleurs des hôpitaux neuchâtelois

Le Réseau hospitalier Neuchâtelois s’est paré ce mardi d’une toute nouvelle identité visuelle. Totems, site internet, réseaux sociaux et autres supports de communication arborent désormais un logo carré vert turquoise. Reste encore à trouver les directeurs des deux sites dont le poste a été mis au concours fin novembre. Le comité de direction du RHNe assurera la gouvernance de transition jusqu’à l’été 2020.

En 2020, l’ours va, encore, faire de la réserve

L’ours se porte comme un charme. Le budget 2020 du canton de Berne a été accepté, ce matin, au Grand Conseil. L’économie bernois affiche une insolente vitalité. Pourtant, les économies ne vont pas s’arrêter. Certains, à gauche, se demandent quand cesseront les restrictions, et réclament des investissements. Les autonomistes du Jura bernois ont voté contre. Les autres socialistes, se sont abstenus.

Anne Seydoux se verrait bien Ministre

Le comité directeur du PDC Jura a présenté, ce matin à Glovelier, la candidature de l’ancienne conseillère aux Etats, Anne Seydoux-Christe, pour l’élection partielle au Gouvernement. Elle a passé 3 législatures à la Chambre des cantons à Berne, de 2007 à 2019. Âgée de 61 ans, elle pourrait être la première démocrate-chrétienne à siéger au Gouvernement. Son vote devra encore être avalisé le 10 décembre, lors du congrès PDC à St-Ursanne.

Pas d’inquiétude pour les finances delémontaines

Comme c’est le cas depuis une dizaine d’années, Delémont a présenté, ce matin, un budget équilibré pour 2020. Il prévoit un léger bénéfice de CHF 4’500. Ce qui plombe particulièrement les finances, c’est la modification de la loi d’impôt en lien avec la réforme fiscale et le financement de l’AVS, la RFFA. Elle occasionne une perte de CHF 2,55 millions pour les années 2020 et 2021. Le Conseil communal avait prévu des provisions pour « amortir le choc ». Ainsi, CHF 3,3 millions y seront prélevés en 2020. Le Conseil de ville se prononcera sur ce budget le 16 décembre.

L’argentier Bongiovanni cèdera sa place après 7 ans

Fabio Bongiovanni l’a annoncé ce matin. Il ne se représentera pas aux prochaines élections pour le Conseil communal de Neuchâtel. C’est en 2013 qu’il fut élu tacitement, pour remplacer Alain Ribaux. 7 ans et deux mandats plus tard, le PLR souhaite prendre une autre direction dans sa vie professionnelle. Il restera cependant dans le monde de la politique, puisqu’il souhaite continuer à siéger au Grand Conseil. Son mandat prendra fin en décembre 2020.

Adios Desperado, une dizaine d’amigos sur le carreau

À Neuchâtel, c’est la fin des jalapeños pour Le Desperado. Le restaurant mexicain a fermé ses portes. Selon l’ATS, la Chaîne de restaurant constitue 12 emplacements en Suisse, elle est en faillite depuis le 27 novembre. Huit autres filiales ont été fermées. Les syndicats dont UNIA, sont directement intervenus pour assurer le paiement des salaires et des vacances dus.
De son côté, la Corrida de Noël de Neuchâtel a été annulée cette année. Son organisatrice déplore des difficultés et un manque de soutien. Tous les coureurs inscrits seront naturellement remboursés.

L’UNESCO menacée par les éoliennes du Crêt-Meuron?

20 ans après les premières prospections, la société de production d’énergie du Crêt-Meuron vient de déposer un permis de construire pour le parc éolien du Crêt-Meuron. Si les 7 éoliennes de 93 mètres étaient implantées, elle produiraient l’équivalent de la consommation de la moitié des ménages de la commune de Val-de-Ruz. Visibles depuis La Chaux-de-Fonds, constitueraient-elles toutefois une menace pour l’inscription des villes du Haut au patrimoine mondial de l’UNESCO? Les promoteurs se disent confiant.

On n’en voit plus, des hivers comme ça

Pour son numéro 143, la Nouvelle Revue Neuchâteloise a décidé de nous faire revivre les hivers redoutables d’antan. Michel Schlup, Maurice Evard et leurs collègues ont rouvert leurs boîtes à souvenirs. Et vous, vous vous rappelez de ces tas de neige, qui étaient plus grands que vous?

Un groupe ouvre la parole aux malades du cancer

La Ligue jurassienne contre le cancer organise, une fois par mois à Delémont, un groupe de parole destiné aux personnes atteintes d’une maladie cancéreuse. C’est un moment où elles ont la possibilité d’échanger leurs expériences de la maladie et de comprendre ce qu’elles vivent. Nous avons rencontré Stéphane Broquet, atteint du cancer de la prostate, et Ana-Lucia Nabholz, animatrice du groupe, qui a vaincu un cancer du sein. Le prochain groupe de parole aura lieu le 20 décembre.