Canal Alpha

Journal du Mardi 3 septembre 2019


Duplex: l’UDC a les crocs contre la formation canine

Le Grand Conseil neuchâtelois a toiletté sa loi sur les chiens, qui dataient de 1997. Cette révision abolit notamment les registres communaux au profit d’un enregistrement au niveau national. Le retour de cours obligatoires pour les nouveaux détenteurs de chiens a animé les débats. Une formation était exigée au niveau national jusqu’au 1er janvier 2017. Cet impératif, de retour dans le canton de Neuchâtel, hérisse les poils de l’UDC, et notamment du député Niels Rosselet-Christ.

Un dépassement de crédit fait grogner Saint-Blaise

Les citoyens de Saint-Blaise protestent contre un crédit complémentaire destiné à des travaux routiers au centre de la commune. Celui-ci se monte à CHF 530’000, l’équivalent de 32% du crédit initialement voté. Un référendum a abouti avec 272 signatures. Les habitants de Saint-Blaise devront voter sur la question le 24 novembre prochain.

A Delémont, Treasure Hunters a trouvé la cash machine

Diego Rohner, CEO de Treasure Hunters SA, a le sourire. Ses prévisions de rentabilité sont trois fois supérieures à ses prévisions. En deux mois d’existence, son jeu Treasure Hunters, sur iPhone et Android, explose en Suisse romande où il a été lancé. Il comptabilise déjà 15’000 téléchargements, rien que dans l’Arc jurassien. Il vise à présent un développement à l’international.

Microcity inaugure de nouveaux locaux à Neuchâtel

Microcity inaugurait, ce matin, son 3e site d’activité en face du stade de la Maladière, dans les anciens locaux de l’Express. Avec 20 places de coworking et 15 modules privés, le nouveau site de 1’000 m2 dispose d’une capacité d’accueil de 80 personnes. 15 start-up et entreprises innovantes y sont déjà installées.

Trois lauréats et deux nouveautés pour le Prix Gaïa

Les noms des lauréats du Prix Gaïa 2019 ont été dévoilés, ce mardi, au Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds. Il s’agit de la créatrice genevoise Susanne Rohr, du co-président de la manufacture Chopard, Karl-Friedrich Schefeule et de l’historien Laurent Tissot. Cette 25e édition est surtout marquée par la création d’une bourse destinée à la relève, ainsi que d’une montre spéciale « Gaïa ». La cérémonie publique de remise du prix se déroulera le jeudi 19 septembre au Club 44.

Un marathon de conférences sur l’info de qualité

La rentrée du Club 44, ce mois-ci, sera marquée par un marathon de conférences, qui a sur le papier de quoi largement intéresser le public romand. Il sera question de la qualité de l’information, de plus en plus remise en question. Pour organiser cette journée, une carte blanche a été confiée à l’Association des étudiants en sciences de l’information et de la communication de l’UniNE, notamment dans le choix des invités. Les grands noms de ceux qui réinventent le journalisme seront présents: Edwy Plenel, le fondateur de Mediapart, ou encore David Dufresne et son travail sur les gilets jaunes.

Le Festival du Jura est prêt pour sa 25ème édition

Dès le 12 septembre, les concerts vont reprendre dans le cadre du Festival du Jura. Les représentations se dérouleront dans le Jura et le Jura bernois et feront la part belle au grand répertoire, mais également aux musiques d’ailleurs. C’était le souhait du directeur artistique du festival, Felix Froschhammer. Il nous a aussi dévoilé le nouveau rendez-vous destiné aux familles.

En 9 ans, le Gros a fait des P’tits

Festival, dans le festival, le P’tit du Gros accueille, depuis bientôt une décennie, la scène suisse émergente, aux côtés des têtes d’affiches du Chant du Gros. Même si l’entrée est comprise dans le ticket d’entrée du « Chant du », il ne s’agit pas d’un festival au rabais. Bien au contraire, il dispose de sa propre scène, de sa programmation autonome, et d’une équipe d’une centaine de bénévoles. Nous les avons rencontrés, ce lundi, pendant les préparations.

Nom de bleu, Blue Man a 20 ans!

À la Place du Port à Neuchâtel, l’homme bleu, personnage simple et attachant, créé par l’artiste neuchâtelois André Kuenzy, expose deux décennies d’aventure. Dans un pavillon tout bleu et accessible par tous gratuitement, on retrouve des morceaux d’histoires et des fragments de rencontres, fabriqués au fil de ses voyages, en passant notamment par le Japon, les USA et la Suisse. L’exposition « Blue Man on Tour » est à voir dès le 5 septembre, jusqu’au 20.