Canal Alpha

Journal du Mardi 5 novembre 2019


Jean-François Collet, nouveau propriétaire de Xamax

C’était dans l’air depuis des jours, et ça a été confirmé hier. Jean-François Collet est le nouveau propriétaire de Neuchâtel Xamax FCS. Cet homme d’affaire vaudois, spécialisé dans le sport, avait déjà un pied dans le club puisque sa société Grand Chelem Management gère depuis 1 an et demi le côté administratif des « rouge et noir ». Le patron de l’ATP de Gstaad ne manque pas d’expérience. En 2007, il avait repris le LS, alors au bord de la faillite, pour le remettre sur de bons rails. En rejoignant Xamax FCS, Jeff Collet, comme on le surnomme, estime embarquer dans quelque chose de différent.

Retour sur les années Binggeli… en attendant la suite

En 2012, Christian Binggeli était un inconnu se proposant d’aider à la reconstruction de Xamax. Il a été propulsé au poste de président et a conduit l’équipe de la deuxième ligue interrégionale à la Super League en six ans. La cerise sur le gâteau a été le maintien dans l’élite, acquis de haute lutte en juin dernier. Cette année a été éprouvante et, sans une aide financière, le conte de fée ne pouvait plus durer. Christian Binggeli cède le club à Jean-François Collet, mais en conserve la présidence.

Duplex: de nouveaux locaux pour l’OrTra santé-social

A l’aube de son 10e anniversaire, l’OrTra, l’Organisation bernoise francophone du monde du travail pour les domaines de la santé et du social s’est offert une nouvelle identité visuelle et de nouveaux locaux. Nous étions en duplex lors de l’inauguration officielle, à Loveresse.

La gendarme grièvement blessée a repris le travail

Ce matin, la Police neuchâteloise a fêté le retour d’une de ses collaboratrices. Grièvement blessée par une voiture, lors d’un contrôle de nuit en février 2018 au Locle, la gendarme a repris le travail après 20 mois d’arrêt. Elle a subi plusieurs opérations lui permettant de remarcher. Ce matin à La Chaux-de-Fonds, le commandant Pascal Lüthi, la direction de la police neuchâteloise et de très nombreux collègues l’attendaient pour son jour de reprise. Elle va accomplir une activité administrative à hauteur de 20%.

Adieu aux élus fédéraux et en route pour l’électrique

La session du Grand Conseil neuchâtelois ne pouvait commencer, ce mardi après midi, par autre chose qu’un mot de félicitations aux trois élus qui siégeront prochainement à Berne: la verte Céline Vara aux États, son collègue de parti Fabien Fivaz et le socialiste Baptiste Hurni au National. Mais nous retiendront surtout de cette première journée de la session de novembre, l’octroi d’un crédit de CHF 9,6 millions, notamment dédié à l’acquisition de nouveaux véhicules électriques pour l’Etat. Le groupe PLR a même proposé un amendement de CHF 375’000 pour favoriser cette transition.

Peu d’écarts sur l’application du salaire minimum

Depuis son introduction, le 25 octobre 2017, le salaire minimum est globalement appliqué par les employeurs du canton de Neuchâtel. C’est le constat de la commission tripartite, chargée d’effectuer des contrôles. Sur 233 contrats de travail vérifiés jusqu’à fin 2018, elle n’a relevé que 9 cas ne respectant pas les conditions légales. Ils ont tous été corrigés. Par ailleurs, les conditions d’application du salaire minimum dans le cadre d’un stage ont été clarifiées, et des modifications seront aussi appliquées, dès vendredi, pour mettre en conformité les contrats type dans l’agriculture et la viticulture.

37 entreprises jurassiennes s’opposent à la géothermie

Le projet de géothermie profonde en Haute-Sorne s’est trouvé de nouveaux opposants. Après le Parlement par une motion et les citoyens par une initiative, ce sont maintenant des industriels jurassiens qui demandent un arrêt définitif et immédiat. A l’initiative de Cédric Bourquard, directeur général de l’entreprise Pibor Iso SA à Glovelier, ils sont 37 à avoir cosigné une lettre transmise, lundi, au Gouvernement jurassien. Ils craignent les conséquences que pourraient avoir des séismes sur leurs moyens de production.

3’700 signatures pour sauver des tilleuls à Delémont

De nombreuses personnes ne veulent pas voir disparaître les tilleuls de la Place Roland-Béguelin à Delémont. Alors que les pétitionnaires s’étaient fixés comme objectif de récolter 500 signatures, ils ont en remis 3’700, ce matin, à la chancellerie.

Vers un nouveau tunnel pour longer le lac de Bienne

La saga du contournement du village de Douanne, logé entre le lac de Bienne et la chaîne du Jura, dure depuis près de 30 ans. Suite à la première proposition, refusée en 1992, l’Office cantonal des ponts et chaussées a élaboré 3 autres projets. Le dernier, issu d’un processus d’optimisation avec les associations de protection du paysage et du patrimoine, pourrait être le bon! L’installation souterraine a été validée en 2010. Reste le portail est qui est en consultation populaire jusqu’au 30 novembre.

70 ans de combats pour l’Avivo dans une brochure

Depuis 1948, l’Avivo représente les retraités et défend leurs revendications directement auprès du Conseil fédéral en tant qu’interlocuteur privilégié. Pour ses 70 ans, «l’association des vieillards, invalides, veufs et orphelins» a sorti une brochure pour rappeler que la défense des personnes âgées est un combat de tous les jours. Guite Theurillat, secrétaire de l’Avivo Suisse et membre de la section interjurassienne y a contribué.

Les étudiants contre le harcèlement, comme à l’OIT

En juin dernier, à Genève, l’Organisation internationale du travail a rédigé une convention contre la violence et le harcèlement au travail. Cette semaine, les étudiants de 2e année en droit de l’Université de Neuchâtel participent à une série de séminaires pour rejouer cette conférence. En plus des présentations de professeurs et d’intervenants extérieurs, ils devront négocier et conclure, comme l’a fait l’OIT, une convention internationale. La conférence, ouverte au public, aura lieu mercredi et jeudi, et sera présidée par le Suisse Jean-Jacques Elmiger, qui a présidé la véritable conférence en juin.