Canal Alpha

Journal du Mardi 6 novembre 2018


Les Pro-Jurassiens organisent leur réaction

La colère redoutée dans le camp anti-séparatiste n’a pas eu lieu, du moins pour l’instant, ni à la Préfecture de Courtelary, ni à Moutier, ni ailleurs, d’ailleurs. Par contre, la contestation après la décision de la préfète, d’annuler le vote du 18 juin 2017, s’organise sur internet. Un décor Facebook pour les photos de profil est apparu, et un appel à manifester vendredi soir à Moutier à été lancé.

Une policière, agressée à Noiraigue, a dû faire feu

Lundi soir, vers 19h30, une patrouille de la police neuchâteloise s’est rendue à la gare de Noiraigue pour interpeller un jeune homme recherché à Berne. Lors de l’intervention, le prévenu, armé de deux couteaux, a tenté d’agresser une policière. Celle-ci s’est défendue en lui tirant dessus, à deux reprises, dans la jambe et à l’abdomen. L’individu a été héliporté à l’hôpital, ses jours ne sont plus en dangers. Les deux policiers n’ont pas été blessés.

Déchets et pesticides sur la table des députés

Les questions d’environnement sont au coeur de la session de novembre du Grand Conseil neuchâtelois. Avant de faire le point sur la gestion des déchets, les députés ont été accueillis par une manifestation pour un canton sans pesticides de synthèse, dont le postulat de la Verte Céline Vara sera traité demain. Ils ont même reçu un pot de miel bio. Aujourd’hui, les députés ont fait le bilan de la gestion des déchets urbains, en diminution de 13% entre 2012 et 2106, avec la taxe au sac.

L’idée lumineuse de Val-de-Ruz validée

Hier soir, le Conseil général de Val-de-Ruz a validé à la quasi-unanimité le crédit de CHF 160’000 pour équiper les candélabres de la commune d’un dispositif permettant l’extinction de l’éclairage public, chaque soir après minuit. La commune sera donc, comme nous l’évoquions vendredi, la plus grande de Suisse à éteindre ses trottoirs la nuit, à l’exceptions, toutefois, des passages pour piétons.

St-Imier: la fusion dissuade les candidats à la mairie

A St-Imier, comme à Tramelan, le maire a été réélu tacitement pour la législature 2019-2023. Selon le président du PLR imérien, les potentiels candidats ont été dissuadés par l’éventuelle fusion des communes du Haut-Vallon. Les municipales ne sont pas pour autant dénuées d’enjeu, puisque le PLR espère casser la majorité du groupe ARC, en briguant 2 ou 3 sièges. Pour cela, les candidats devront convaincre la population, avant le week-end d’élection du 25 novembre.

Vers une nouvelle manufacture aux Saignoles

Trop à l’étroit dans ses locaux à l’entrée du Locle, la marque horlogère Audemars-Piguet Renaud et Papi se lance dans la construction d’une nouvelle usine, toujours au Locle, dans la zone industrielle des Saignoles. Un projet de 10’000 mètres carrés, d’un genre nouveau, dont la première pierre a été symboliquement posée hier après-midi.

Un tunnel ferroviaire à Gléresse pour plus de stabilité

Les CFF ont présenté un projet de tunnel ferroviaire à Gléresse. Cette zone, entre Chavanne et Douanne, est le dernier tracé de la ligne du pied du Jura à être encore aménagé en voie unique, avec comme conséquence, un effet boule de neige en cas de pépin. La construction d’un tunnel et le doublement de la voie, devisé à CHF 406 millions et financé par le fonds d’infrastructure ferroviaire, permettront d’accroître les capacités ferroviaires et de protéger les riverains contre le bruit. Le projet sera mis à l’enquête publique début 2019.

Le CNERN dit comment se comporter dans les tunnels

Le Centre neuchâtelois d’entretien des routes nationales, qui emploie 46 personnes, a organisé, samedi dernier à Boudry, sa journée portes-ouvertes pour célébrer ses 10 ans d’existence. Plus de 300 visiteurs sont venus découvrir les coulisses du centre qui gère l’entretien de l’autoroute Yverdon-Neuchâtel-Bienne. Le CNERN en a profité pour mettre l’accent sur le comportement à adopter lors d’une panne ou un accident dans un tunnel autoroutier. L’an prochain, une brochure de sensibilisation devrait normalement accompagner votre facture de plaques d’immatriculation.

Des cochons partout, la St-Martin s’installe

La fête du cochon, ça commence vendredi en Ajoie. Le Marché de Saint-Martin reprend donc ses quartiers à Porrentruy, sous le thème: « un amour de cochon ». Les 52 cabanes accueilleront artisanat, mais aussi débits de boissons et bien sûr quelques bouchers. Dans l’Espace Auguste Viatte, des résidents des Ateliers protégés jurassiens ont installé une exposition, qu’ils feront eux-mêmes visiter. Le Marché de Saint-Martin, c’est de vendredi à dimanche, puis les 17 et 18 novembre pour le Revira.

Avec LinkedIn Local, créez des liens bien réels

Une soirée LinkedIn Local a eu lieu, jeudi dernier, à Neuchâtel. Le concept peut se résumer comme cela: rencontrer en chair et en os vos contacts virtuels du réseau social professionnel. A l’occasion de la fête d’Halloween, les participants pouvaient franchir la barrière du virtuel en laissant leurs smartphones de côté pour tomber les masques et passer du bon temps ensemble. L’organisatrice de la soirée, Caroline Liard, s’est inspirée d’un mouvement né en Australie, et qui connaît aujourd’hui un succès mondial.

35 ans après, de Funès revient tout ATRAC

La troupe de théâtre du Landeron, ATRAC, fête ses 35 ans d’existence, et pour marquer le coup, quoi de mieux que de rendre hommage à Louis de Funès, décédé il y a 35 ans? Rien! Tirée du film de Jean Girault, voici « Jo », une pièce adaptée pour la scène par Fabrice Lavanchy, grand fan du légendaire comédien. La pièce se jouera tous les week-ends, au Théâtre du Château du Landeron, jusqu’au dimanche 9 décembre.