Canal Alpha

Journal du Mardi 7 août 2018


Un guide pour créer de bonnes places de jeux

Un nouveau guide, adressé aux communes romandes, donne des conseils pour réaliser une place de jeux adéquate pour petits et grands. Avec la densification de l’habitat et du trafic en ville, les places de jeux sont importantes pour permettre à la population de s’épanouir au grand air et de se rencontrer. La déléguée neuchâteloise à la promotion de la santé du canton de Neuchâtel, Lysiane Ummel Mariani, nous parle du guide en mettant l’accent sur les avantages du jeu et du mouvement dans l’optique de favoriser le bien être collectif.

Delémont: la nouvelle salle « BlocUP », presque montée

Plus grande, plus haute et proche de la gare, la nouvelle salle d’escalade à Delémont « BlocUP » est sur le point de se concrétiser. Il ne manque plus que CHF 200’000 pour aménager l’intérieur. Avec son projet « BlocUP », l’association Phil Steulet, qui occupe actuellement un petit local à Rossemaison, souhaite répondre à une demande croissante dans la pratique de ce sport. Pour lever des fonds, les grimpeurs comptent sur les sponsors et donateurs. La salle devrait être inaugurée l’année prochaine.

Un royaume de la musique mécanique bientôt éteint

Depuis 1955, le Musée Baud à l’Auberson fait résonner ses boîtes à musique et ses automates. Mais depuis quelques années, les entrées se font plus rares et la famille Baud peine à faire vivre le Musée. La Commune de Sainte-Croix n’a pas réussi à récolter les fonds nécessaires pour sauver la collection. Arlette Baud, fille d’un des trois frères fondateurs du Musée, doit donc vendre cet héritage estimé à CHF 2,4 millions.

Ils sont les guides de votre été: Jean-François Coppel

Jeune retraité, Jean-François Coppel est aujourd’hui l’un des guides de l’exposition Digger DTR à Tavannes. Son challenge, aborder le monde parfois glauque des mines et du déminage. Jean-François est membre de l’association des conteurs jurassiens, il voit quelques similitudes entre ces deux activités.

Best of: A la T’Chaux , Chantal Goya défie le temps

Chantal Goya, l’icône des enfants des années 70-80, s’est arrêtée pour la première fois de sa vie à La Chaux-de-Fonds.
La chanteuse défie le temps qui passe. Comme dans un rêve éveillé, depuis quatre décennies, ses tubes enfantins chargés de nostalgie plaisent toujours autant, et son public semble ne jamais avoir grandi. « Je fais partie de la famille et les enfants d’hier transmettent mes chansons à leurs enfants », s’étonne la a chanteuse de 75 ans, qui a oublié de vieillir. Un lapin, une Bécassine et un alphabet plus tard, Chantal s’en est retournée à Paris.

L’invitée du journal: Jeannine de Haller Kellerhals

La Fondation pour le Théâtre du Jura aura une nouvelle présidente dès le 1er septembre. L’ancienne maire de Carouge, établie aujourd’hui à Courtedoux, Jeannine de Haller Kellerhals succèdera à Jacques Gygax. Elle est l’invitée de ce journal.