Canal Alpha

Journal du Mercredi 10 janvier 2018


L’Hôpital du Jura accueille la médecine du trafic

Depuis l’été passé, l’Hôpital du Jura, sur le site de Delémont, accueille un centre dédié à la médecine du trafic. Sa création fait suite à l’entrée en vigueur du programme de sécurité routière Via Sicura et au durcissement général des sanctions, à l’encontre des automobilistes fautifs. Chaque semaine, un spécialiste du CURML, le Centre Universitaire Romand de médecine légale, se déplace pour y effectuer des consultations et aussi évaluer l’aptitude à la conduite d’un automobiliste interpellé suite à une ivresse au volant par exemple.

Les horloges atomiques gagnent la précision du laser

Le Laboratoire Temps-Fréquence de l’Université de Neuchâtel a développé, en partenariat avec un laboratoire français, de nouveaux lasers conférant aux horloges atomiques dix fois plus de précision que celles actuellement sur le marché. Elles ne retarderont d’une seconde que tous les 6 millions d’années. Elles sont destinées à synchroniser des réseaux de télécommunications, ainsi que les systèmes de navigation par satellite, comme Galileo, détaille Gaetano Mileti, le directeur adjoint du laboratoire.

Le littering, un gros problème à Neuchâtel?

Le dépôt sauvage de déchets dans l’espace public est un délit et on appelle ça le littering. Yann Mercanton, citoyen de Neuchâtel en a ras le bol de voir des tonnes d’ordures jonchées les rues et veut encourager les autorités à réagir. Pour cela, il a même réalisé un calendrier, illustré de photos de littering urbain, qu’il a d’ailleurs envoyé à chaque membre du Conseil général neuchâtelois. Une page Facebook « Poubelle la ville à Neuchâtel » a aussi été créée.

La Sagne a fondu ses deux fromageries en une

La nouvelle fromagerie de La Sagne a ouvert ses portes au début du mois de décembre. Ce projet est né d’une fusion entre les deux fromageries de La Sagne-Crêt et de La Sagne-Eglise. Cette nouvelle structure entièrement modernisée traite le lait des douze membres de la nouvelle société de fromagerie, avec une capacité d’1,8 million de litres par an. La famille Sauser s’active à la fabrication du gruyère, dont la cave peut contenir 2’000 meules.

Une année de pause pour le Tour du Jura

La 32e édition du Tour du Jura cycliste n’aura pas lieu en 2018. Les organisateurs l’ont annoncé hier. Le comité a pris cette décision pour consolider financièrement la manifestation. De plus, le Tour de Romandie fait étape dans le Jura cette année. Les organisateurs jugent que la tenue de deux manifestations cyclistes d’envergure ne serait ni bénéfique ni réaliste.

Un festival de musique pour les tout-petits

Pour la treizième fois, Fest’hiver, le festival transfrontalier de chanson jeune public, reprend ses quartiers dans le Jura et le Jura bernois, mais aussi en France voisine. Dès dimanche et jusqu’au 2 février, dix spectacles différents seront proposés aux enfants. Le but est de les sensibiliser dès leur plus jeune âge et de les inciter ensuite, adulte, à revenir dans ces salles. Une telle offre est plutôt rare dans la région.

La dernière interview de Roland Stähli donne un film

L’une des plus emblématiques figures de Tramelan, Roland Stähli, aurait 100 ans. Ancien prof de français et politicien, le Tramelot s’est démarqué dans sa jeunesse en créant « La Revue Transjurane ». Quand Patrick Amstutz et Denis Maurer sont allés l’interviewer, en décembre 2009, il a raconté cette époque de montée du nazisme, pendant une heure. Quelques mois plus tard, cet homme de lettres mourrait et les deux réalisateurs décidaient d’agrémenter cette interview d’autres témoignages, pour sortir le film « Roland le Transjuran », qui sera projeté le 20 janvier au Cinématographe.

L’invité du journal: Sami Hafsi, chef de la PJ-NE

Il a pris la suite, en octobre dernier, du très regretté Olivier Guéniat comme chef de la police judiciaire neuchâteloise: l’Yverdonnois Sami Hafsi, 36 ans, était son collège de longue date. Il dirigeait précédemment le service forensique, en charge des expertises médico-légales qui aident à résoudre des enquêtes pénales ou civiles. Il nous raconte le drame traversé en 2017, mais aussi les origines de sa propre vocation et sa vision du métier pour l’avenir.