Canal Alpha

Journal du Mercredi 16 mai 2018


Le vent souffle dans le sens des Quatre Bornes

Une séance d’information sur le parc éolien des Quatre Bornes, hier soir, a permis aux habitants de Sonvilier de poser leurs questions. Ce parc éolien intercantonal prévoit la construction de onze machines, trois sur le sol vaudruzien et huit en terre bernoise. En phase de finalisation, le projet éolien devra incorporer les remarques citoyennes, qui seront transmises au canton de Berne. La mise à l’enquête devrait aboutir d’ici deux ans.

Après Tramelan, la STEP de Boveresse aussi polluée

La police neuchâteloise lance un appel à témoin après une pollution, hier, de la STEP de Boveresse, au Val-de-Travers. Plusieurs dizaines de litres d’huile de vidange ont été déversés dans les égouts de Boveresse ou Môtiers, reliés au réseau. Tramelan va déposer plainte après la pollution de sa STEP, début mai. L’origine n’est pas connue, mais le préjudice est estimé à CHF 7’000.

Nouveau centre ambulatoire à l’hôpital d’Yverdon

Les Etablissements hospitaliers du Nord vaudois ont tiré, ce matin, un bilan mitigé de l’année 2017, une mauvaise année à en croire le directeur général. Mais l’année 2018 promet d’être meilleure! En tout cas elle verra naître un projet concret: le 2ème étage du bâtiment Le Lierre à Yverdon verra s’installer un centre ambulatoire de traitement oncologique.

Duplex: initiative pour favoriser le don d’organes

Gisèle Ceppi, transplantée d’un rein il y a 19 ans, récolte aujourd’hui des signatures pour l’initiative populaire fédérale « Pour sauver des vies en favorisant le don d’organes » dans une pharmacie de Boudry. Cette initiative, émanant de la Jeune chambre internationale de la Riviera, veut faire évoluer la Constitution pour que chacun d’entre nous soit considéré comme donneur potentiel, sauf s’il s’y oppose sur un registre officiel. Environ 100 personnes meurent chaque année faute de don en Suisse. La récolte de signatures doit s’achever en octobre.

La tendance déficitaire se poursuit au Locle

Pour la deuxième année consécutive, les comptes du Locle sont dans le rouge. L’exercice 2017 présente, en effet, un déficit de CHF 1’506’405, après un prélèvement de CHF 3’918’129 dans la réserve de politique conjoncturelle. Ce résultat s’explique notamment par la dégradation de la situation économique. Le Conseil communal a réagi en mettant en stand-by le projet de la piscine, mais a maintenu le crédit pour la nouvelle STEP.

Une horde de dinos s’installe à Delémont

Il s’est échappé de Porrentruy pour débarquer à Delémont. Un diplodocus de six mètres accueille désormais les visiteurs à Cinémont. Il provient de Jurassica Museum. Il est accompagné notamment du crâne d’un de ses congénères. Cette exposition temporaire vise à promouvoir la sortie de Jurassic World 2 et la conférence du paléontologue Ronan Allain du Muséum national d’histoire naturelle de Paris prévues le 10 juin prochain.

Union Neuchâtel a encore subi l’ouragan fribourgeois

Le basketball se joue à cinq contre cinq, dure quatre fois dix minutes et, à la fin, c’est toujours Fribourg qui gagne. Union Neuchâtel était prévenu mais, comme d’habitude, Olympic a appuyé sur l’accélérateur dans le 3e quart-temps pour s’offrir une victoire facile, 87 à 67. Les Neuchâtelois sont donc menés 2 à 0 dans cette demi-finale du championnat et devront absolument remporter les trois prochaines confrontations pour se hisser en finale. L’acte 3 se jouera vendredi déjà, à la Riveraine.

Un concert unique pour fêter les 25 ans du Corbak

Pour célébrer leur jubilé, les organisateurs du 25e Corbak Festival ont programmé demain, jeudi, un concert unique. Le chanteur valaisan Marc Aymon présentera son spectacle « Ô bel été, chansons éternelles », avec des artistes du cru: le Quatuor Dacor qui jouera du Cor des Alpes, Les petits chanteurs à la gueule de bois et le beatboxer Arthur Henry. Ensemble, ils revisiteront plusieurs chansons suisses traditionnelles du siècle passé.

L’invitée du journal: Stéphanie Niederhauser

Accusée de déni de justice par un énième recours, suite à la votation du 18 juin à Moutier. Stéphanie Niederhauser s’exprime, pour la première fois et dans le détail, sur les soupçons de lenteurs dans le traitement des dossiers. Onze mois après le vote par lequel les Prévôtois ont décidé de rejoindre le canton du Jura, les réponses sur ces soupçons sont attendues. L’intéressée affirme avoir respecté des délais raisonnables, dans la mesure de son possible, bien que la loi n’en fixe pas.