Canal Alpha

Journal du Mercredi 2 janvier 2019


Elisa, notre 1er bébé de 2019, a répondu à la sonnette

C’est le plus beau lapin qu’on puisse poser à des amis. Les Tsaka se souviendront longtemps de leur soirée du Nouvel An. Ils ont dû abandonner leur invités seuls chez eux, pour partir à la maternité de Pourtalès. La petite Elisa avait décidé de devenir le premier bébé neuchâtelois. Et elle y est parvenu.

Nés à une date inconnue, ils seront du 1er de l’an!

Ils seraient 800 suisses à ne pas connaître la date exacte de leur naissance, selon le Département fédéral de justice et police. Impossible de vérifier le nombre exacte en cette période de vacances, mais statistiquement, il seraient 8 dans le Jura, 17 dans le canton de Neuchâtel, nés, sans doute dans des lieux ou époque où les registres étaient moins rigoureux. Pour eux, difficile de passer une douane, lors de vacances à l’étranger, ou simplement exécuter des démarches administratives. L’DFJP a tranché: ils seront du 1er janvier de l’année reconnue comme celle de leur naissance.

Les voeux des présidents cantonaux pour 2019

L’un a choisi le Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds, parce qu’on ne vit pas en société sans la dimension culturelle. L’autre a choisi le future parc d’innovation jurassien, encore en travaux, tout simplement parce que c’est l’un des plus gros défis de son canton. Découvrez les voeux, à la population et au gouvernement, du président cantonal jurassien et du président cantonal neuchâtelois pour l’année 2019.

Jusqu’au bout de la St-Sylvestre, entre Neuch et Porren

Dites, maintenant qu’on est le 2 janvier au soir, avez-vous suffisamment récupéré pour jeter un oeil aux deux plus gros réveillons de la St-Sylvestre organisés dans l’Arc jurassien? On a commencé le 31 avec le décompte du Nouvel An par l’incontournable Avni Krasniqi, aux patinoires de Neuchâtel, et terminé à la clôture du TimeGate, à Porrentruy, en fin de matinée le 1er. Et à vous de jouer pour les dédicaces d’un calendrier qui bascule!

Série des fêtes: Avni Krasniqi, Terrible organisateur

S’il est un personnage incontournable dans l’animation et l’organisation de soirées, c’est bien lui. Avni Krasniqi fait bouger Neuchâtel depuis une vingtaine d’années. Pour cette série des Fêtes, on lui a proposé un petit jeu, qui fait écho à une phrase anodine qu’il nous avait glissée. Elle donnait à peu près ça: « c’est dommage que Canal ne couvre pas davantage nos événements! » Le jeu en question: pour chaque événement effectivement couvert par la rédaction, il nous doit une danse… et réciproquement!

Rétro: un car s’embrase dans le tunnel de Montaigre

On a frisé le drame, ce 5 octobre 2018 en fin d’après-midi, dans le tunnel de Montaigre vers Porrentruy. Vers 17h25, un bus transportant une cinquantaine de jeunes d’une école d’art de Belfort avait pris feu au milieu du tube. La classe avait juste eu le temps de quitter le véhicule avant que celui-ci ne soit complètement détruit par les flammes. Une épaisse fumée noire et des températures à mille degrés avaient rendu la tâche des pompiers difficiles. Par chance, seuls 3 jeunes avaient été légèrement incommodés par la fumée.

L’invitée du journal: Anne Bachmann, Helvetia Nostra

Les associations de protection de la nature BirdLife et Helvetia Nostra ont fait recours jusqu’au Tribunal fédéral contre le projet de parc éolien à Sainte-Croix. Romande énergie prévoit d’installer 6 éoliennes de 139 mètres de haut entre la Gittaz-Dessus et le Mont-des-Cerfs. Anne Bachmann, chargée d’affaires pour Helvetia Nostra, nous détaille ses craintes vis-à-vis des oiseaux nicheurs, comme le grand tétras, et comment amorcer la transition énergétique en se passant d’éoliennes sur les crêtes de l’Arc jurassien.