Canal Alpha

Journal du Mercredi 20 décembre 2017


Le canton de Neuchâtel passe « en mode survie »

On savait le compromis difficile à trouver, mais le budget 2018 du canton de Neuchâtel n’a pas su convaincre les trois cinquièmes du parlement. La gauche a accepté des coupes dans des domaines qu’elle a pour habitude de défendre, avec l’objectif de convaincre la droite d’accepter le plan de route. Le PLR a quand même jugé le déficit trop important et estime que la réduction des charges n’était toujours pas suffisante. Sans budget, Laurent Kurth et ses collègues du Conseil d’Etat ne peuvent dépenser que ce qui est « strictement nécessaire » à la survie de l’Etat.

La HEM-NE ne profiterait pas assez aux Neuchâtelois

Monika Maire-Hefti est revenue, hier devant le Grand Conseil neuchâtelois, avec des chiffres justifiant de la fermeture de la Haute école de musique en 2021. Le canton n’a plus les moyens de financer une filière bénéficiant à 75% d’étudiants étrangers en moyenne depuis 2010, la grande majorité des étudiants neuchâtelois effectuant leur cursus musical professionnel hors canton. L’Etat accompagnera les enseignants, annonce la cheffe du département de l’éducation et de la famille. Les membres de la HEM envisagent de lancer une initiative populaire.

Du bizarre au Parlement jurassien, mais c’est normal

Ce mercredi, avant-dernière session du Parlemement jurassien pour l’année 2017, on a assisté à un festival de bizarreries… normales, quoique. Un député UDC ouvre le bal en demandant si « CHF 820 pour un pipi de travers, c’est pas un peu cher »? Une autre élue, verte, retire une motion faute de soutien. Elle voulait réserver aux véhicules électriques, l’éventuel futur deuxième tube sous le Mont Russelin. Ah, et on a aussi vu Pauline Queloz prendre la présidence. Si, si!

Duplex: Thomas Stettler et le vote du budget 2018

Il y aura bien un budget 2018 dans le canton du Jura. Le parlement l’a voté cet après-midi globalement sans sourciller. Thomas Stettler, lui, a été pointilleux concernant une dépense de CHF 5’500 pour acheter un nouveau vélo électrique. Cela peut paraître dérisoire quand on sait que Neuchâtel a buté sur 50 mio.

4’000 signatures pour soutenir CarPostal et les CJ

La pétition lancée en septembre par Syndicom et le SEV à la suite de l’appel d’offres du Gouvernement jurassien pour les lignes de bus régionales, a récolté 4’000 signatures. Elles ont été remises, ce matin, à la Chancellerie cantonale. Pour les syndicats, ce procédé met en danger les 150 postes de travail de CarPostal et des CJ. La pétition demande aussi que la mise au concours contienne une obligation pour le prestataire de conclure une CCT afin de garantir le niveau actuel des conditions de travail.

La Société Technique de Marin mise sur l’énergie verte

Viteos, spécialiste en énergie, et la Société Technique de Marin ont rénové conjointement la toiture des bâtiments de cette dernière. Les deux entreprises ont misé sur l’énergie renouvelable: 2800 m2 de panneaux solaires recouvrent depuis une semaine le toit de la firme active notamment dans la menuiserie et l’agencement. La nouvelle centrale photovoltaïque devrait produire annuellement 426 000 kWh, soit l’équivalent de la consommation de 120 ménages.

Je suis président de… l’Union belge de Neuchâtel

Alain Valette, président de l’Union belge de Neuchâtel, a accepté de participer à notre série de Noël, consacrée cette année au rôle de président d’association. Le professeur de mathématiques de l’UniNE aime cultiver la « belgitude ».
D’après l’office fédéral de la statistique, il y aurait près de 450 Belges dans le canton. Une cinquantaine d’entre eux sont membres du club qui a été créé en 1992.

L’invité plateau: Philippe Zahno

Philippe Zahno, président du groupement des Radios Régionales Romandes et directeur opérationnel de la campagne du NON à « No Billag » en Suisse romande, explique le modèle économique qui permet à l’audiovisuel suisse de fonctionner, ainsi que les conséquences irrémédiables d’un éventuel OUI à cette initiative le 4 mars prochain.