Canal Alpha

Journal du Mercredi 27 décembre 2017


Union éliminé aussi de la Coupe de Suisse

Union NE n’a plus que le championnat pour pleurer. Les Neuchâtelois se sont fait éliminer de la Coupe de Suisse, hier soir, par les Lions de Genève, 66 à 86. Le basket des hommes de Vladimir Ruzicic n’est « toujours pas en place », mais le capitaine Brian Savoy assure que l’équipe ne baissera pas les bras en championnat, puisque c’est tout ce qui lui reste. Côté spectacle, les 1’045 spectateurs ont particulièrement savouré les trois « Alley-Oops » du Genevois Arnaud Cotture.

Au Fil du Doubs prête à accueillir ses résidents

La maison de vacances pour personnes en situation de handicap, Au Fil du Doubs à Saint-Ursanne, a été inaugurée samedi dernier. Et le ruban a été coupé, comme un symbole, par Anne-Marie, résidente depuis 1983. Le bâtiment avait été fermé durant trois ans, n’étant plus aux normes de sécurité. Pour les travaux, il fallait réunir CHF 3 millions, et la fondation a trouvé près de 80% du financement auprès d’institutions et partenaires privés. Au printemps, une journée portes ouverts sera organisée.

La Salle de musique comme un livre d’histoire

Consignée dans un récit collectif, la Salle de musique de La Chaux-de-Fonds voit des pans de son histoire mis en lumière par la plume de cinq contributeurs. Inaugurée en juin 1955, la Salle de musique a fêté son 60e anniversaire en 2015, célébrant aussi sa réouverture après d’importants travaux. Le TPR et la Ville ont saisi cette occasion pour charger deux historiennes de retracer le parcours de cette salle emblématique.

Je suis présidente de… l’association Papillon

Lauréate du prix « Salut l’étranger! » en 2016, mobilisée cet automne pour réunir des fonds suite au séisme à la frontière Iran-Irak, l’association Papillon est née sur l’impulsion de Soha Khoie, sociologue arrivée à Neuchâtel en 2010. Elle nous raconte l’origine de ce projet, et nous rencontrons ces réfugiés persanophones, iranien ou afghan, auxquels Papillon propose des cours de français, et qu’elle soutient dans leur prise d’autonomie.

Bêtisier des fêtes: rire pour mieux se déplacer

Le bêtisier du jour s’intéresse aux moyens de transports alternatifs et à leurs inconvénients.

Rétro: foule sur le site d’Evologia, pour la Castafiore?

Quel tintinophile n’a pas rêvé d’entendre un jour la voix de la Castafiore? C’est chose faite, pour certains, depuis le mois d’août, grâce aux Jardins musicaux, qui affichaient complet, à Cernier, pour une représentation unique: « Ah, je ris… », créée spécialement pour le festival. Il s’agissait de donner corps à dix chansons, les plus connues, choisies par Hergé pour être entonnées dans le silence de ses bulles, de Puccini à Bizet, en passant par Trenet, avec en prime un pétulant rossignol milanais: la chanteuse d’opéra Frances McCafferty, une Ecossaise fidèle des Jardins. C’est la rétro 2017!

L’invité du journal: Jacques Crausaz

Le mois de décembre est réputé pour être celui des bouchers. Les repas de fêtes comprennent souvent un bon lot de viandes, malgré cette prise de conscience collective contre la surconsommation. Boucher depuis près de 20 ans à Cortaillod, Jacques Crausaz, estime que les grandes surfaces font du tort à sa branche. L’émergence de mouvements comme le véganisme n’inquiète pas ce professionnel, qui estime que le phénomène est marginal. Il regrette toutefois que les nouvelles générations ne prennent plus le temps de cuisiner, et rechignent à consommer des abats.