Canal Alpha

Journal du Mercredi 3 octobre 2018


Le Jura restera dans le rouge, mais le rouge clair

Il se soumet à l’exercice pour la 12e fois, mais Charles Juillard ne considère par la présentation du budget du canton du Jura comme une routine. Ce matin, il a soumis à la presse l’exercice prévisionnel pour 2019. Il prévoit un déficit de CHF 3,5 millions. C’est mieux que les années précédentes, mais il reste dans le rouge. Le grand argentier jurassien appelle d’ailleurs à la prudence. La croissance des effectifs reste contenue, même si le Gouvernement propose de créer des postes de conseillers personnels pour les ministres. Le Parlement aura le dernier mot lors de la session de décembre.

Les vestiges du Fritz bientôt au musée du Mont-Repais

Une image de la lutte pour l’autonomie du Jura va ressortir de sa réserve. La Sentinelle des rangiers, statue que l’on appelle aussi « Le Fritz », devrait être déposée au Musée du Mont-Repais, à La Caquerelle, non loin de l’endroit où elle était jadis érigée. Le Gouvernement jurassien vient d’en accepter le principe. Mais il faudra réaménager l’endroit, et le Groupe d’histoire du Mont-Repais est à la recherche d’un financement pour les CHF 500’000 de travaux nécessaires.

La cellule com’ du Conseil d’Etat lui donne satisfaction

Le Conseil d’État a pris la défense de sa cellule communication, tenant à faire taire les bruits de couloirs mettant en doute son efficacité. Laurent Kurth a affirmé que la structure donne entière satisfaction, et qu’elle coûte même moins cher que par le passé. Cette réponse n’a pourtant pas donné entière satisfaction au groupe PLR. Dans un autre registre, Monika Maire-Hefti a annoncé les coûts exacts qu’engendrera la fermeture de l’antenne neuchâteloise de la Haute École de Musique.

La société sera à l’image de l’école que nous lui offrons

« Il n’y a plus de jeunesse » disent certains, quand d’autres pensent que c’était mieux avant… C’est une réalité: la société change et il faut s’y adapter. C’est pour le faire au mieux que Jean-Luc Tournier a tenu une conférence, « L’école, l’affaire de tous », ce matin, à La Vue des Alpes. Cette journée de formation était ouverte à tous les professionnels ou personnes intéressées par l’éducation, afin de réfléchir à l’école de demain. L’initiative est partie de la Fondation Carrefour, née en 1965 et active dans le domaine de l’aide à la jeunesse et de la protection des mineurs.

Duplex: des tuyaux pour se chauffer futé

Le Parc Chasseral a organisé une formation « Se chauffer futé », à Sonvilier, pour inciter les techniciens des communes membres à mieux régler leurs installations de chauffage. Il s’agit d’améliorer l’efficacité énergétique régionale, et de réduire la consommation, souligne Magali Schmid, responsable énergie et environnement pour le parc. Alors que l’hiver approche, un cours destiné aux propriétaires privés sera également bientôt proposé.

L’Université populaire se déplace au coeur des thèmes

La nouvelle saison de l’Université populaire neuchâteloise s’est ouverte, mardi soir, au Musée des civilisations de l’Islam. Le président cantonale de l’UPN, Jean-Luc Renck espère ainsi insuffler de la cohérence entre le thème des conférences et le lieu où elles sont données. Pour cette soirée inaugurale au MUCIVI, le Dr Mallory Schneuwly Purdie a raconté « L’Aventure de l’Islam en Suisse ». La chercheuse de l’Université de Fribourg a ainsi posé les bases d’un cycle de conférence, dédié aux monde musulman, qui débutera le 24 octobre.

L’hôpital demande à ses patients de l’être plus, en vidéo

Un hôpital, ça fait rarement le buzz. Mais les trois vidéos décalées, diffusées par les Établissements hospitaliers du Nord Vaudois sur les réseaux sociaux, accumulent près d’un million de vues. Elles mettent en scène un patient lambda, Simon, qui ne comprend pas pourquoi il y a tant d’attente aux urgences, ni le prix de la facture qu’il reçoit ensuite. Nous voulions montrer ce que le patient ne voit pas à l’intérieur d’un service, détaille Loïc Favre, responsable communication. Le scénario est inspiré de situations vécues par les soignants, car certains patients portent très mal leur nom!

L’invitée du journal: Francine Richon, Résiste

Trois nouvelles brochures d’information à l’usage des proches et des professionnels concernés par la problématique du suicide sont présentées cette semaine par Résiste, l’association interjurassienne de prévention du suicide, dont nous recevons la coordinatrice Francine Richon. Avec elle, et avec Lysiane Ummel Mariani, déléguée à la promotion de la santé du canton de Neuchâtel, nous parlons de l’utilité de la parole, pour dire sa souffrance et pour orienter vers le « vivre autrement », toujours possible. Soutiens téléphoniques: La Main Tendue (143) et Ligne d’aide ProJuventute (147).