Canal Alpha

Journal du Mercredi 4 septembre 2019


Les députés divisés sur la psy entre Bellelay ou Moutier

Rarement situation n’a été aussi compliquée dans le Jura bernois. Dans le contexte d’invalidation du vote communaliste à Moutier, le Grand Conseil examinait, ce matin, un des volets du redécoupage des prestations hospitalières. Les députés examinaient, ce mercredi, une motion de Virginie Heyer, qui refuse le constat du groupe intercantonal de travail sur l’avenir de l’Hôpital de Moutier. Ce dernier souhaite en effet déplacer le pole psychiatrique de Bellelay à Moutier. Le groupe devra revoir sa prescription.

Parlement JU: appel à la mobilisation pour Moutier

La décision, jeudi passé, du Tribunal administratif bernois de confirmer l’annulation du vote de Moutier sur son rattachement au canton du Jura ne pouvait pas passer inaperçue, ce matin, lors de la séance du Parlement jurassien. L’observateur de Moutier dans l’hémicycle, Pascal Eschmann, a appelé à la mobilisation générale. Le président du Parlement, Gabriel Voirol, s’est dit inquiet pour la démocratie, et le Gouvernement jurassien indique étudier le dossier des juges bernois pour trouver des solutions.

Syndicom inquiet pour les lignes de bus jurassiennes

Les députés jurassiens ont été accueillis ce matin par des représentants des syndicats SEV et Syndicom. Ces derniers craignent que la mise au concours des lignes de bus jurassiennes, qui court jusqu’au 28 novembre, et décidée par le Gouvernement, engendre, notamment des cas de dumping salarial.

Duplex: la réforme de l’Etat jurassien est en marche

C’est une première dans le canton du Jura. Le Gouvernement veut « repenser l’Etat ». Après avoir demandé l’avis de ses fonctionnaires, c’est maintenant au tour des citoyens d’apporter des suggestions. Un processus participatif a été lancé hier. L’objectif est de faire des économies, mais aussi de relever les défis organisationnels et technologiques. Jacques Gerber, président du Gouvernement, répond à nos questions.

Un Grand Conseil express laisse de la place aux psys

Le Grand Conseil neuchâtelois a été efficace lors de sa session de septembre. Les députés ont passé en revue une vingtaine d’objets. La question du traitement des maladie psychiques a obtenu une place à l’ordre du jour, au moment où la Confédération consulte les cantons. Souhaïl Latrèche, député PS, souhaite que le Conseil d’Etat soutienne la Fédération suisse des psychologues-psychothérapeutes. Ceux-ci souhaitent que leurs services soient remboursés par l’assurance maladie, sans l’aval préalable d’un psychiatre. Le gouvernement communiquera sa position au début du mois d’octobre.

Une ancienne ferme détruite par les flammes à Vicques

Le feu s’est déclaré peu avant 22h, dans une ancienne ferme, mardi soir à Vicques. Aucun habitant n’était présent au moment du sinistre. Le bâtiment a été fortement endommagé et s’est partiellement effondré, malgré l’intervention de 70 pompiers du SIS Val Terbi et du Centre de Renfort de Delémont. Le feu s’est propagé très rapidement après une explosion, selon des témoins. Ce bâtiment avait déjà été presque totalement détruit par les flammes en 1942. Une enquête devra maintenant déterminer les causes de l’incendie de la nuit dernière.

Un nouveau départ pour le restaurant La Chevauchée

Le restaurant La Chevauchée, à Lajoux, avait été ravagé par les flammes le 20 février dernier. Ces jours, les travaux de reconstruction ont débuté. Première phase du chantier, le déblaiement et la démolition des parties abîmées de l’établissement. Pour la famille Teixeira, propriétaire des lieux, ce moment est vécu comme un nouveau départ. Elle a déjà imaginé les nouveaux plans du futur restaurant qui, elle l’espère, pourra rouvrir ses portes en 2020.

Trois nommés de l’Arc jurassien au Prix Montagne et…

Geosatis remporte le prix Montagne 2019. L’entreprise franc-montagnarde a reçu son trophée et les CHF 40’000 qui vont avec, des mains de l’ancien skieur Bernhard Russi, ce matin à Berne. Le prix Montagne récompense, chaque année, une entreprise qui contribue à la création de valeur et d’emplois dans les régions montagnardes. La société Geosatis, basée au Noirmont, a créé un bracelet de surveillance pour les délinquants en liberté conditionnelle. Sur les six nommés, il y en avait trois qui provenaient de l’Arc jurassien (Geosatis, Mojolan et BFM).

L’invité du journal: Michele Barone, des JLRN

Il n’est pas candidat aux élections fédérales cet automne, mais cette motion populaire, déposée par les JLRN ce printemps, il entend encore la défendre, avec notamment Nicolas Jutzet. Michele Barone, 29 ans, vient nous dire son incompréhension face à l’interdiction cantonale des happy hours et autres jeux à boire, confirmée par le refus du Grand Conseil, mardi soir, d’entrer en matière sur leur texte. Ce refus est par ailleurs justifié, ici, par la députée socialiste Sylvie Fassbind-Ducommun.