Canal Alpha

Journal du Mercredi 5 décembre 2018


Un budget 2019 de consensus et un sursis pour la HEM

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté le budget 2019 dans un calme relatif. Si les CHF 17,9 mio de déficit ne satisfont aucun parti, la gauche et la droite ont élaboré un consensus qui a permis d’éviter le psychodrame des deux exercices précédents. En plus du budget, les députés ont accepté un projet de loi qui accorde une période de répit à la Haute école de musique. L’antenne neuchâteloise ne fermera pas ses portes avant le vote du peuple sur l’initiative qui la concerne.

Ce père violent ne sera pas interné en sortant de prison

Après avoir violemment frappé son épouse, il avait jeté sa fille, de 6 ans, du balcon de leur appartement. Elle s’en était sortie avec des fractures au fémur et à une côte. Les faits remontent au mois de juin 2009, en ville de Neuchâtel, et le Ministère public avait demandé au Tribunal fédéral l’internement de cet ancien boxeur à sa sortie de prison, en juin 2019. Cette demande a été rejeté, on l’a appris ce mercredi, au motif que la nouvelle expertise médicale du condamné n’apporte pas d’élément nouveau permettant d’entrer en matière sur un internement.

Carla Del Ponte, une show woman en quête de justice

Ancienne procureure de la Conféfération et des Tribunaux internationaux pour le Rwanda et l’ex-Yougoslavie, Carla Del Ponte était l’invitée du Forum romand organisé hier soir par la Banque Bonhôte au Théâtre du Passage de Neuchâtel. Une vie au service de la justice, qui l’a amenée a côtoyer les pires atrocités et criminels, sans jamais perdre sa volonté et son style presque légendaire.

Nicolas Feuz, procureur culotté?

Le cliché du procureur-romancier neuchâtelois, torse nu dans L’Illustré début novembre, avait fait sensation. Mais il a aussi interpellé le Conseil de la magistrature du canton. Ce soir, ses membres devraient se prononcer « sur le cas Feuz », et décider si sanction il doit y avoir, car un procureur ne doit pas mélanger vie professionnelle et vie privée. Dans le cas présent, nous assure le président Alain Rufener, « on ne devrait pas se situer dans des sanctions extrêmes ».

Éclairez vos lanternes, commerçants de Val-de-Travers!

Val’Action, l’association des commerçants du Vallon, avec le soutien de la commune de Val-de-Travers, a décidé de distribuer une centaine de lanternes en bois local, pour donner aux rues un peu plus de chaleur en cette période de fêtes de fin d’année. Fabriquées par l’équipe forestière communale, ces lanternes seront visibles sur les trottoirs de chaque village. Cette initiative cherche aussi à valoriser le travail des commerces de proximité.

Duplex: Journées du marketing horloger et pub 4.0

Le « data-driven advertising » a concentré les exposés, ce mercredi, lors de la 13e journée de recherche en marketing horloger, organisée à la Haute école de gestion Arc de Neuchâtel. En français, il s’agit de la publicité pilotée par l’usage des données récoltées sur les médias digitaux. Le monde de l’horlogerie n’échappe donc pas à la pub 4.0. On en parle avec François Courvoisier, doyen de l’Institut du mar­keting horloger de la HEG Arc. On évoque aussi le programme de la 22e Journée internationale du marketing horloger, demain à L’Heure Bleue, à La Chaux-de-Fonds.

NUC: bons baisers… d’Ukraine

Le NUC est arrivé en Ukraine hier soir, un pays qui a instauré la loi martiale, suite aux tensions avec la Russie. Comme vous pouvez le voir dans cet appel Facetime de la présidente du club Jo Gutknecht, les nouvelles sont rassurantes. « On ne remarque rien du tout », nous dit-elle depuis sa chambre d’hôtel, entourée du staff. L’équipe peut donc aborder son 16e de finale retour sereinement, face à Orbita Zaporizhzhya. Sereinement sur le plan sportif aussi, puisque les filles de Lauren Bertolacci et Laura Girolami s’étaient imposées 3-0 la semaine dernière. Coup d’envoi jeudi soir, à 20h.

L’invité plateau: Didier Berberat

Deux femmes élues dès le 1er tour, Viola Amherd et Karin Keller-Sutter, voilà une 1ère en Suisse lors d’élections au Conseil fédéral, une 1ère de plus pour notre invité, le conseiller aux Etats socialiste neuchâtelois Didier Berberat, qui analyse cette journée à l’aune de toutes celles qu’il a vécues depuis 1995. Enfant de La Chaux-de-Fonds, d’origine jurassienne par son père, il nous dit aussi quelques mots de la Question jurassienne, puisqu’une délégation de « Moutier, ville jurassienne » a manifesté sur la place fédérale ce mercredi matin.