Canal Alpha

Journal du Mercredi 5 juillet 2017


Dramatique crash d’un petit avion à Colombier

Un avion s’est écrasé en pleine forêt, ce mercredi, à proximité de l’aérodrome de Colombier. A l’heure de boucler ce journal, peu d’informations peuvent être confirmées. Deux personnes étaient à bord de cet avion de tourisme. L’alarme a été donnée à 14h13. En cet après-midi ensoleillé, il y avait foule sur la plage de Robinson et à la terrasse de la Maison du Lac, et c’est à une centaine de mètres seulement que l’appareil s’est écrasé, à une trentaine de mètres de plusieurs villas. Selon les premiers témoins, les passagers sont restés coincés dans l’avion.

A vos baskets! OneWink se mobilise pour Théo

La pluie n’aura pas effrayé les plus courageux, ce week-end, à Orvin. L’association OneWink, créée en 2016, y a organisé une course aux sponsors. L’idée est que chaque coureur trouve un sponsor qui accepte de verser CHF 1, ou plus, par tour couru, cela pendant 15 minutes. L’argent récolté ira à une famille d’Orvin, qui doit faire face à la maladie de Théo, dont l’organisme est intolérant aux protéines.

Même sous la pluie, on aide les handicapés

Quelques courageux ont bravé la pluie, dimanche, autour de Bourrignon, pour soutenir l’association Fauteuils Roulants au Sud, qui possède un atelier au Burkina. Elle a organisé une randonnée pédestre, et une à VTT, pour récolter des fonds, mais l’événement n’a pas eu le succès escompté. En plus du temps, le canton du Jura réclame désormais CHF 350 de frais administratifs pour l’organisation d’un tel événement, contre CHF 50 auparavant. Les fauteuils pour les handicapés attendront.

Avec la rue Bakounine, c’est une révolution à St-Imier

Saint-Imier, a baptisé, ce mardi, une nouvelle rue dans le quartier de La Clef: la rue Bakounine. Pour John Buchs, conseiller municipal et président de la commission d’urbanisme, il y a déjà beaucoup de rues qui commencent avec « champs », alors ce n’est pas banal d’avoir une rue qui porte le nom d’un libertaire russe. Mikhail Bakounine et ses idéaux anarchistes ont marqué l’histoire de Saint-Imier au 19e siècle.

Delémont fait du neuf avec ses anciens

Le maire de Delémont, Damien Chappuis, a présenté, lundi, un vaste projet pour l’accueil des personnes âgées dans la capitale du Jura. Il s’agira, en fait, de deux constructions. La première, pour début 2019, est prévue sur le site de l’ancien abattoir et devrait, dans un premier temps, servir de lieu d’accueil pour les résidents du Clair Logis, qui doit être reconstruit près de la gare. Le coût global de ces deux projets, financés par des privés, est de CHF 30 millions.

Brian Savoy prolonge à Union Neuchâtel

Brian Savoy prolonge finalement son contrat à Union Neuchâtel. Le meneur de jeu de l’équipe nationale était arrivé à la Riveraine en 2013, en provenance de Monthey. Il est le huitième joueur formé en Suisse à disposition du nouvel entraîneur, Vladimir Ruzicic.

Quoi, ma gueule? Le Musée de Moutier tire ses portraits

Depuis ce weekend, le Musée Jurassien des Arts, à Moutier, propose une exposition: « Face à face », consacrée à des portraits, issus de sa collection. Avec la commissaire de l’exposition, Valérie Studer, découvrons l’évolution de ce genre, et, admettons-le aussi, cette manie qu’ont les gens de se voir en peinture, et aujourd’hui en selfie. Emmanuel Macron n’est d’ailleurs pas en reste. Notre hôte analyse pour nous, sa photo officielle de président.

Jacques Brel revisité par la Cie de l’Ovale

Jaques Brel revisité par la compagnie de l’Ovale, c’était ce mardi à la Grange aux concerts dans le cadre du festival « Poésie en arrosoir » à Cernier. Même que le Grand Jacques a tiré sa révérence depuis longtemps, ses chansons ont toujours autant la cote: Plus de 200 personnes ont assisté au spectacle musical « Brel – Au suivant » et tout autant sont attendues ce mercredi.

Best of: Lucia Bütikofer soigne vos petites bêtes

Lucia Bütikofer, de Courroux, s’est lancée dans les soins vétérinaire à domicile. Ce service est déjà connu pour les gros animaux, mais c’est une première dans l’Arc jurassien pour les petits modèles. Elle se déplace donc pour soigner des reptiles notamment, des chats, des chiens, ou encore des rongeurs.

L’invité du journal: Guy Froidevaux

Guy Froidevaux n’est pas seulement celui qui a restauré l’Auberge du Mouton à Porrentruy, il en est aussi le gérant. L’établissement a obtenu le label « Swiss Historic Hotel », distinguant les hôtels authentiques du pays, gérés selon les règles de l’hospitalité hôtelière d’antan. Ce titre est une aubaine pour le tourisme jurassien, selon Guillaume Lachat, directeur de Jura Tourisme.