Canal Alpha

Journal du Mercredi 6 décembre 2017


Nouvelle vague de grogne au château

La liste des doléances était longue, hier, dans la cour du château de Neuchâtel. Après la Haute École de Musique, les professionnels du domaine social et les orthophonistes ont également donné de la voix. Ils protestaient contre les mesures prises vendredi dernier par le Gouvernement pour assainir les finances cantonales.

Inquiétudes avant le vote du budget 2018 à Neuchâtel

Si l’entrée en matière pour le budget 2018 du Canton de Neuchâtel a passé la rampe du Grand Conseil, hier soir, l’acceptation du budget, soumis aux votes des députés dans 15 jours, ne sera pas une mince affaire. En effet, en refusant une première fois d’entrer en matière hier, une partie de la droite a admis l’idée de ne pas avoir de budget l’an prochain. Si on ajoute à cela le scepticisme de certains à gauche, le Conseil d’Etat a du souci à se faire. Le grand argentier, Laurent Kurth, a fait part de son inquiétude et rappeler que chacun devait prendre ses responsabilités.

La géothermie profonde repasse par la case justice

Aussitôt validée par le Parlement, le 22 novembre, l’initiative « contre la géothermie profonde dans le Jura » fait l’objet de deux recours auprès de la Cour constitutionnelle. Celui déposé lundi par le juriste et député PDC Yves Gigon, qui estime qu’elle n’est pas conforme au droit fédéral, l’autre émanant de l’ancien député Christophe Schaffter. La décision de la Cour constitutionnelle ne sera pas rendue avant plusieurs mois.

Vers une commission d’intégration plus dynamique?

Le canton de Neuchâtel était le premier à donner une voix consultative à ses immigrés. Mais depuis 1991, cette commission avait toujours grandi. De 41 membres, elle passera à 23, au 1er janvier 2018. Le Conseil d’Etat a souhaité la redimensionner pour la rendre « plus dynamique », selon Jean-Nat Karakash. Les représentants des communautés ont été sélectionnés par un jury, lui-même issu de la migration. Céline Maye, cheffe du service de la cohésion multiculturelle, estime qu’il a fallu trouver des personnes capables de rassembler au-delà de leur pays d’origine.

Ce château de Porrentruy livre d’autres secrets

Le château de Porrentruy n’en finit plus de surprendre les archéologues jurassiens. Après la découverte de boulets de catapulte en octobre, la semaine dernière ils ont retrouvé une ancienne prison datant du XVIIIe siècle. A l’intérieur de cette pièce, on trouve aussi 2 meurtrières, qui donnent sur la cité bruntrutaine. Il reste à savoir ce qu’il va advenir de ce lieu. Il pourrait être remblayé une nouvelle fois. Une autre solution consisterait à réaménager l’ancien accès piéton qui relierait la cour du château et la vieille ville.

Le Buffet de la gare de Porrentruy, refait à neuf

Le Buffet de la gare à Porrentruy a subi d’importantes transformations durant ces derniers mois. Et les nouveaux aménagements ont été inaugurés hier en compagnie de représentants de la ville, du canton et des CFF. Les travaux ont été entièrement financés par les CFF pour un montant de CHF 650’000. L’objectif était de moderniser les installations et offrir plus de confort à la clientèle.

Un nouveau café, avec du café d’Auvernier

Okapi Café est une nouvelle enseigne en plein centre-ville de Neuchâtel. Sa particularité: on y déguste du café torréfié à Auvernier. Kieren Walters et Sophia Bernard, les deux co-fondateurs, nous font découvrir les lieux en avant-première. Des cafés sont à déguster, mais pas n’importe lesquels. Il s’agit de « cafés de spécialités », avec des grains de qualité supérieure.

Duplex: « Je suis ton père », passe me voir à la Maison

Quel privilège pour l’Arc jurassien d’accueillir la Maison d’Ailleurs, musée de la science-fiction, de l’utopie et des voyages extraordinaires, seule institution publique de ce type dans le monde. Dès samedi, vous y découvrirez « Je suis ton père », une réflexion privilégiée sur les mythes modernes, via Star Wars. Le directeur du musée, Marc Atallah, nous donne un aperçu de ce qui vous attend, et des intentions qui ont présidé à la conception du projet. Mythique!

L’invitée du journal, Laetitia Vifian Benoit

La Journée internationale du marketing horloger, dont la 21e édition s’ouvre demain à La Chaux-de-Fonds, est un rendez-vous qui compte dans notre région horlogère, avec 200 professionnels du secteur attendus. Laetitia Vifian Benoit, sa présidente depuis une année, nous détaille l’enjeu des discussions: la collecte de données clients et l’utilisation de l’intelligence digitale pour les exploiter. Un domaine où les perspectives de progression sont importantes dans l’horlogerie. L’exemple de la manufacture Longines avec sa stratégie « Héritage » est particulièrement probant.