Canal Alpha

Journal du Mercredi 6 septembre 2017


Bien rentrés, les députés jurassiens?

Le Parlement jurassien effectuait sa rentrée aujourd’hui. Postures contre postures, questions qui dérangent… en politique, il n’y a pas une minute à perdre. Le député Yves Gigon a ouvert les hostilités en demandant au ministre Eray des explications, quant à l’embauche à l’Office de l’environnement, d’un ex-cadre de l’administration cantonale, qui avait fait l’objet d’une procédure de licenciement en 2007. La députée Suzanne Maître quant à elle, essuie un refus pour sa proposition de gratuité des recours en justice pour les consommateurs, on ne se refait pas.

De l’eau a jailli du bitume imérien

Saint-Imier a décidément des soucis avec les tuyaux. Après l’accident sans gravité provoqué par un tube de forage il y a deux semaines, les Imériens ont eu la surprise, hier en fin de journée, de voir une rue se transformer en ruisseau.
La rupture d’une canalisation vieillissante a momentanément privé d’eau le quartier des Jonchères, perturbant plus légèrement l’approvisionnement de l’hôpital. Aucune inondation n’est à déplorer.

Un avenir mélodieux pour l’ancien manège de St-Imier?

Demain soir, le conseil de Ville de St-Imier devra se prononcer sur l’avenir de son ancien manège. Le projet devisé à CHF 4 millions transformerait en une salle de musique de 300 places répondant à un besoin dans l’Arc jurassien, selon le directeur de l’EMJB Philippe Krüttli. Le conseiller municipal John Buchs, en charge de l’urbanisme, explique que ce choix de réaffectation est le résultat d’une enquête auprès de toutes les sociétés locales de la région.

Une grève éclair pour trois électriciens à Neuchâtel

Ce matin, trois employés de l’entreprise vaudoise Reichenbach se sont mis en grève sur leur chantier à la rue des Draizes à Neuchâtel. Ils protestaient contre plusieurs violations de la convention collective de travail dans leur contrat. Le patron de l’entreprise s’est rapidement déplacé pour entamer des négociations avec les ouvriers. Ils se sont finalement mis d’accord sur un rattrapage salarial d’un montant total de CHF 17’000 ce qui a clôturé la grève qui n’aura duré que quelques heures.

Des crayons dans la 1ère pierre du Collège des Rives

Un plumier en bois, des crayons de couleurs, un compas et une calculatrice : autant d’objets indispensables aux futurs élèves du Collège des Rives à Yverdon, placés au coeur de ce qui sera la première pierre du bâtiment. Les travaux de ce gigantesque chantier ont démarré en début d’année, et il a fallu résoudre deux points sensibles: la pollution du site, et la stabilisation du sol. Le Collège des Rives accueillera 700 élèves pour un budget de près de CHF 60 millions. L’inauguration est prévue le 26 août 2019.

Tramlabulle prend des couleurs espagnoles en 2017

La 21e édition du festival de BD Tramlabulle se tiendra du 22 au 24 septembre au CIP de Tramelan. Le dessinateur espagnol Jaime Martin, auteur de l’affiche, cette année, présentera son travail en hommage à ses grands-parents victimes du franquisme. Une trentaine d’auteurs figurent au rendez-vous, dont Daniel Kox, auteur de L’agent 212 et Michel Rodrigue, dessinateur de Cubitus.

Maurice Borel, cartographe neuchâtelois vu par la NRN

Le nouveau numéro de la NRN, la Nouvelle Revue neuchâteloise, s’intéresse à Maurice Borel. Ce cartographe neuchâtelois, prolifique mais très discret, a travaillé à Paris et en Suisse où son travail était très demandé. Les deux auteurs du livre, Maurice Evard et Marcel Garin, ont sillonné le canton à la recherche de ses oeuvres et d’informations pour rédiger sa biographie.

Duplex: un Suisse-Brésil de légendes à la Maladière

L’ambassade de Suisse au Brésil fait un beau cadeau aux Neuchâtelois, puisqu’elle a invité les « Manezinhos da Ilha », une équipe de notables brésiliens, à la Maladière pour disputer y une rencontre de l’amitié contre des anciens internationaux suisses. Mais les Sud-Américains ont aussi recruté quelques anciennes gloires, dont Careca! L’ancien attaquant de Naples, deuxième meilleur buteur de la Coupe du Monde 1986, nous raconte comment il s’est retrouvé dans ce groupe, à quelques minutes du coup d’envoi.

L’invité du journal, Antoine Wildhaber

Pharmacien à la ville, Antoine Wildhaber est aussi président du conseil d’administration de GSMN Neuchâtel. L’entité souhaiterait investir CHF 40 millions sur les cinq prochaines années dans l’hôpital de la Providence et la clinique Montbrillant. Mais elle attend pour cela que le Conseil d’Etat lui donne des gages, à savoir relever son quota d’opérations, qui a été fortement réduit cette année. GSMN Neuchâtel effectue des prestations réglementées en orthopédie, néphrologie et ophtalmologie, mais est également prêt à développer tout autre type de mission.