Canal Alpha

Journal du Mercredi 7 août 2019


Vis ma vie d’artiste à la Plage des Six Pompes

La Plage des Six Pompes bat son plein en ville de La Chaux-de-Fonds. Pour les festivaliers, c’est l’occasion de passer de se divertir en plein air avec des artistes venus se produire dans la rue. Cela constitue un événement unique pendant l’été. Mais pour les artistes, payés ici au chapeau, s’arrêter de ville en ville représente leur pain quotidien. Nous évoquons ce mode de vie particulier avec deux d’entre eux.

Le téléphérique en forêt, aussi pour les chantiers

Dans la forêt au-dessus de Champ-du-Moulin, les câbles tendus ne sont pas là pour de l’accrobranche. Les conduites d’eau entre l’usine des Moyats et La Chaux-de-Fonds sont en train d’être remplacées. Pour certaines zones inaccessibles en engin de chantier, elles sont posées par téléphérique, sans cabine évidemment. Il s’agit de la deuxième étape de la rénovation du système d’adduction d’eau de La Chaux-de-Fonds et elle devrait se terminer avant l’arrivée de l’hiver. La troisième et dernière étape est en préparation.

A Saint-Imier, le Centre de culture s’offre un lifting

Le bâtiment qui abrite le Centre de culture et de loisirs ainsi que la bibliothèque, à Saint-Imier, s’offre un lifting. Entrepris dès le 20 mai, les travaux de mise aux normes incendie devraient être terminés mi-août. Les autorités communales ont profité de l’occasion pour apporter des améliorations aux infrastructures. L’acoustique de la salle principale, notamment, a été améliorée. En automne, ce sera au tour de la Salle de spectacle d’être mise aux normes.

On s’entraîne pour le Marché-Concours

Le Marché-Concours débute vendredi à Saignelégier. Les éleveurs et les cavaliers profitent de ces derniers jours pour entraîner leurs chevaux de la race des Franches-Montagnes pour les courses. Pour Jean Froidevaux, Lisa Favino et Aaliyah Blandino, dont ça sera la première participation, la préparation a débuté il y a déjà plusieurs mois.

Série d’été: les coulisses de vos sushis

Vous en mangerez peut-être cet été? Makis, sashimis, nigiris, ce que l’on nomme communément des sushis. Linda Trachsel a fondé son entreprise il y a 12 ans alors que les sushis n’étaient pas encore entrés dans les moeurs dans le Jura. Aujourd’hui, elle se lève à 3h pour honorer ses commandes et alimenter son foodtruck. Elle travaille de manière artisanale dans son laboratoire en périphérie de Delémont.

L’invité du journal: Gary Domeniconi et Smile for Future

C’est l’effervescence en ce début d’août, sur le campus de l’UniL, site de Sorge, pour un inédit forum « Fridays for Future – Grève du Climat »: quelque 450 participants, 37 nationalités représentées, et des figures du mouvement, dont la désormais mondialement célèbre Suédoise Greta Thunberg, 16 ans. Tout au long de la semaine, il s’agit pour tous de définir la suite à donner au mouvement, qui a changé la donne, déjà, dans l’opinion. On s’immisce dans les débats grâce au Neuchâtelois Gary Domeniconi, étudiant à l’EPFL, et à Lou De Bruycker, du comité d’organisation SMILE.