Canal Alpha

Journal du Mercredi 8 juillet 2020


Moins de chômage, plus d’inscrits dans les ORP

Le taux de personnes touchant le chômage en Suisse a reculé entre mai et juin, passant de 3,4% à 3,2%, c’est moins qu’attendu. Mais le nombre d’inscrits auprès des Offices Régionaux de Placement a décollé de 54,6% par rapport à la même période en 2019. Dans le canton de Neuchâtel, on observe aussi un petit repli. Le taux de chômage s’établit à 4,6%, en recul de 0,1 point. Le niveau du chômage est identique dans le Jura, mais là c’est au contraire 0,2 point de plus qu’en mai. C’est la stabilité dans le Jura bernois, où la part des chômeurs reste de 4%.

Les Jurassiens portent le masque sans trop râler

Les Jurassiens sont disciplinés. C’est le constat de l’hygiéniste du travail qui contrôle, depuis lundi, que l’obligation de porter un masque dans les commerces est bien respectée. Une septantaine de magasins ont déjà été inspectés et le bilan est positif. Il n’y a aucun problème sérieux à signaler. Et pour les commerçants, l’affluence ne semble pas avoir diminué, malgré quelques clients râleurs. Les contrôles vont se poursuivre encore quelques jours.

Un drapeau, bleu pour le moment, flotte sur le château

Pour informer la population neuchâteloise de la situation du coronavirus dans le canton, l’organisation de gestion de crise a hissé un drapeau sur le Château de Neuchâtel. Sa couleur bleue indique que des cas sporadiques sont enregistrés, dans le canton, ces derniers jours. Fin juin, l’ORCCAN a élaboré des scénarios avec quatre couleurs: le jaune en cas de flambée limitée à une institution, l’orange en cas de foyer localisé dans une ville et le rouge en cas de propagation du virus dans toute la région.

Série d’été: Menu très local au Grand Hôtel des Rasses

Il en arrive quasi tous les matins, des produits frais de la région ou de Romandie, dans la cuisine du Grand Hotel des Rasses. Le chef, Sébastien Mazet, se fournit en perches élevées en Valais ou en truites vaudoises qu’il pêche… directement dans le vivier de l’hôtel, pour une fraîcheur maximale! Une installation rare dans les restaurants. La crise du Covid-19 a poussé le cuisinier à s’approvisionner encore plus auprès de producteurs locaux, malgré le surcoût. La cave compte plus de 120 crus, reflétant le terroir régional. Le tout est à savourer en terrasse, avec une vue imprenable sur les Alpes.

Concise ferme une plage envahie par des aoûtats

C’est une première pour la commune de Concise: elle a dû fermer une plage à cause de la présence d’aoûtats. Huit personnes ont été piquées par ces petites larves rouges, qui mangent les tissus de la peau et provoquent d’intenses démangeaisons. La commune a confirmé la présence de ces acariens dont les piqûres peuvent être particulièrement allergènes. Elle attend l’accord de la Direction Générale des Eaux du canton de Vaud pour chasser les intrus à l’aide d’un pesticide. Une fois traité, le Bain des filles rouvrira au public, ce week-end si tout se passe comme prévu.

Xamax stoppe sa série de défaites, l’effet Henchoz?

Parachuté dans l’urgence, lundi, pour sauver Xamax de la relégation, alors qu’il restait 8 matches à jouer, Stéphane Henchoz a coaché hier soir les « rouge et noir » pour la première fois contre le FC Zürich. Artisan du maintien dans l’élite du club l’an passé, l’effet Henchoz a t-il fonctionné? En tout cas on peut dire qu’il était à fond dans son match, regardez.

L’invité: Patrice Bez et le Grand Hôtel des Rasses

Le journal de l’été s’installe, ce mercredi, au Grand Hôtel des Rasses, sur la commune de Bullet. Cet imposant bâtiment, hérité de la Belle Époque, est perché à 1’200 mètres sur le balcon du Jura, avec une vue imprenable sur les Alpes. Il est dirigé par Patrice Bez depuis 2015. Le maître des lieux nous instruit sur son histoire mouvementée, de sa fondation en 1898 lors de l’essor du tourisme, à ses faillites. Ils nous présente les chambres rénovées dans le style d’époque. Cet enfant de l’Auberson nous parle de son lien avec le Grand Hôtel, où il a vendu des glaces à l’âge de 15 ans sur le mini-golf.