Canal Alpha

Journal du Mercredi 8 mai 2019


Le Grand Conseil soutient les jeunes et les femmes

Le Grand Conseil neuchâtelois s’est emparé, mardi en fin de journée, du débat concernant le vote à 16 ans sur demande. Ce n’est pas la première fois que le sujet est mis sur la table, mais précédemment, il n’avait jamais convaincu l’hémicycle. Hier soir, la balance s’est renversée en 1ère lecture: une majorité d’élus a voté pour. Parmi les nombreux objets au menu, ce matin, une résolution interpartis en faveur d’une mobilisation le 14 juin, à l’occasion de la grève féministe à séduit tous les députés… sauf un!

Neuchâtel: des comptes qui tournent le dos au budget

Le budget 2018 de la Ville de Neuchâtel prévoyait un déficit de CHF 5 mio. Mais finalement, les comptes sont bien plus positifs… avec un « bénéfice » de CHF 61’000 et ce, malgré une perte de recettes fiscales de quelque 5 mio. Et si le Conseil communal a dû se serrer la ceinture pour en arriver à des comptes équilibrés, il a quand même réussi à pré-investir CHF 27 millions pour l’avenir.

Accident sur l’A5 à hauteur de Cornaux

Symptomatique des conditions météo franchement ternes, en ce 8 mai, un accident de circulation a provoqué l’interruption du trafic sur l’A5, à hauteur de Cornaux, en direction de Neuchâtel, ce mercredi à la mi-journée. Trois véhicules ont été impliqués dans cette collision en chaîne.

Pas de course d’école pour les petits Delémontains

Les élèves delémontains ne partiront pas en course d’école cet été. Faute de budget accepté pour 2019, la commune ne peut pas leur octroyer les subventions habituelles. Mais certains enseignants rivalisent d’ingéniosité pour financer eux-mêmes une sortie. A l’école du Gros-Seuc à Delémont, un livre co-écrit par les élèves est pré-vendu sur les réseaux sociaux. Et c’est un succès, en quelques heures, plus d’une centaine d’ouvrages avait trouvé preneurs, de quoi prévoir une belle excursion.

Pétition pour le Collège musical à La Chaux-de-Fonds

Pétition pluvieuse, pétition heureuse? L’avenir nous le dira. Ce matin, les professeurs, élèves, parents et la population ont remis une pétition à la Ville de La Chaux-de-Fonds pour demander le maintien de sa subvention au Collège musical. Les signataires voient dans l’intention des autorités communales d’organiser un rapprochement entre le Collège musical et le Conservatoire de musique neuchâtelois, une intention implicite d’économiser sa subvention de 625’000 francs. Or, le canton a déjà fait savoir qu’il ne pourrait pas reprendre les 24 professeurs et 400 élèves.

Duplex: Michel Brahier, président de l’AJC

L’Association jurassienne des communes se réunit, ce soir, à Delémont. Une modification partielle des statuts sera notamment discutée, dans le but de déjà accueillir des représentants de Moutier et de toute autre commune voisine. Michel Brahier, maire de Val Terbi est le président de l’AJC.

Une potion pour sauver les vignes du coup de froid

Le coup de froid de ce week-end et début de semaine n’est pas une bonne nouvelle pour la vigne, encore fragile en ce début du mois de mai. En France, il y a ceux qui allument des braseros pour lutter contre le gel. A Cressier, Annie Rossi, elle, a trouvé une « tisane » magique, non pas contre le gel, contre lequel elle ne peut, en réalité, pas grand-chose, mais pour relancer la végétation sur les ceps.

Union trébuche face aux Riviera Lakers en playoffs

Lors de la deuxième rencontre des quarts de finale des playoffs de Swiss Basketball League, Union Neuchâtel n’a pas réussi à s’imposer face aux Riviera Lakers après un début de match raté. Les Neuchâtelois ont accusé un retard de 19 points à la mi-temps. Et malgré une égalisation au début du dernier quart-temps, ils se sont inclinés sur le score de 79 à 82. Union se voit contraint de remporter au moins un match à Vevey pour continuer la série, peut-être déjà ce vendredi.

L’invitée plateau: Mireille Tissot-Daguette

Députée au Grand Conseil neuchâtelois dans les rangs vert’libéraux, conseillère générale à Peseux, enseignante au gymnase d’Yverdon, Mireille Tissot-Daguette fait partie de la jeune génération des politiciens régionaux, mise au défi d’agir par les manifestations de jeunesse, notamment pour le climat. Elle revient avec nous sur cette responsabilité, et ses espoirs prioritaires au sortir de la session de mai du législatif cantonal neuchâtelois qu’elle a bien sûr vécue de l’intérieur.