Canal Alpha

Journal du Vendredi 10 mars 2017


Un ado très grièvement brûlé en gare de Cornaux

Un adolescent a été électrocuté et grièvement brûlé, jeudi soir vers 21h10, à la gare de Cornaux. Une enquête est en cours pour déterminer la raison qui l’a poussé à grimper sur un wagon, provocant un puissant arc électrique. Le jeune de 17 ans a été héliporté au Chuv de Lausanne. Son diagnostique vital est engagé. La police neuchâteloise et les CFF déplorent ces drames, qui arrivent chaque année en Suisse, et rappellent que même les voies de garage sont alimentées.

Les comptes neuchâtelois 2016 aussi rouges que prévu

Le Conseil d’Etat neuchâtelois avait promis de faire le point avant les élections. Hé bien, voilà, il confirme que les comptes 2016 se boucleront sur un déficit abyssal. Le gouvernement avait prévenu le parlement, en septembre, que les chiffres rouges dépasseraient le budget d’environ 60 millions de francs. Un communiqué, envoyé ce vendredi, fait effectivement état d’une perte de 74,1 mios. La dégringolade de l’impôt sur les entreprises en est la cause principale, puisque les autorités assurent avoir strictement contrôlé les dépenses sur lesquelles elles avaient la main.

Abribus de la Chaux-de-Fonds: c’est la douche

Après avoir fêté sa place de la Gare, les Chaux-de-Fonniers s’y douchent. L’abribus ne sert à rien. L’élu vert au Conseil général de la Cité horlogère Marc Fatton, demande des actions concrètes du Conseil communal. En hiver, la neige recouvre même les bancs de l’abribus vitré et sans toit sous le couvert de la Place de la Gare. L’interpellation urgente des Verts critique une architecture inadaptée au climat des montagnes et demandent que des mesures urgentes soient prises d’ici à l’hiver prochain.

La Renouvelle ouvre des portes, presque neuves

La Renouvelle a ouvert ses portes, jeudi, à la population. Les visiteurs ont pu admirer le travail de rénovation complète de plusieurs appartements. La coopérative d’habitation a bénéficié d’une aide financière du canton et de la confédération. Les travaux se montent à 7 millions de francs. Les premiers locataires pourront prendre place dans leur nouveau chez eux à partir du 1er septembre 2017.

Élections au Conseil d’État: Jean-Nat Karakash

A Môtiers dans le Val-de Travers, la Maison de l’Absinthe, c’est « The place to drink! ». Jean-Nat Karakash, qui habite à deux pas de là, y a vu l’emplacement idéal pour nous retrouver et répondre à notre questionnaire. L’actuel Conseiller d’Etat socialiste, en charge de l’économie et de l’action sociale, repart en campagne pour un second mandat.

Link, une aide pratique et morale aux migrants

Les bénévoles du projet Link, porté par Caritas Neuchâtel, viennent en aide aux migrants dans des tâches concrètes du quotidien. Et justement, au fil du temps, des liens se tissent avec les familles. Andrée Holliger se rend toutes les semaines chez les Kesete à Neuchâtel, originaires d’Erythrée, pour aider les enfants à faire les devoirs et jouer avec eux. L’entraide passe aussi par des coups de main pratiques comme des déplacements en voiture ou les accompagner faire les courses.

Un spectacle jurassien en tournée à l’étranger

En créant « La grève des becs » l’an passé avec les élèves du lycée cantonal de Porrentruy, le Delémontain Camille Rebetez était loin de se douter que sa pièce allait faire l’objet d’une tournée en Pologne. A partir du 13 mars, sa création sera réinterprétée par des élèves du Conservatoire de Mons, lors d’une tournée pour promouvoir la francophonie, dans une quinzaine de villes. Le texte, revendicatif, devra savoir s’imposer avec prudence dans un pays « à la limite de l’antidémocratique », admet le Jurassien.

Les écoliers, dans les eaux de l’Antarctique, à Festisub

Festisub, le festival de l’image sous-marine de Neuchâtel, affiche complet ce week-end. Mais ce matin, 22 classes des écoles neuchâteloises ont eu la chance d’assister à la conférence d’un explorateur qui revient de l’Antarctique. Il s’agit du biologiste-photographe français, Laurent Ballesta. Avec son équipe, il a plongé à plus 70m de profondeur, dans les eaux glaciales de l’Océan Austral. Il y a découvert de fantastiques paysages et une impressionnante diversité d’espèces.

Liquid Days remplit l’espace en noir et blanc

Des installations graphiques, poétiques, toutes en noir et blanc ont tissé leur toile au Centre d’art contemporain d’Yverdon. Franziska Furter y déploie son univers inspiré par ses voyages en Extrême-Orient, notamment au Japon. L’artiste bâloise se démarque par une occupation particulière de l’espace, comme nous le décrypte Julie Enckell Julliard, directrice du musée Jenisch de Vevey. Pour en cerner au mieux le concept, l’exposition est visible jusqu’au 2 avril.