Canal Alpha

Journal du Vendredi 11 janvier 2019


L’équipage français du Mirage 2000 a péri dans le crash

Les deux passagers du Mirage 2000D de l’armée française qui s’étaient abîmés mercredi en France voisine, dans une zone forestière située entre les départements du Doubs et du Jura, sont décédés, a annoncé hier soir le ministère des Armées. Originaire de Pau, le pilote de chasse totalisait 24 missions de guerre et 940 heures de vol. Sa copilote, auvergnate, affichait 97 missions de guerre et 1’250 heures de vol. Les deux enquêtes en cours doivent désormais préciser les circonstances de cet accident.

La grogne fiscale du Jura débouche sur un référendum

En 2004, la population jurassienne avait voté pour une baisse fiscale, plusieurs fois reportée. Selon l’UDC, le Gouvernement est en train de diluer cette décision, et pour le parti, c’est en assez! Un référendum est donc lancé. Son président, Thomas Stettler, réagit à un énième report de la baisse fiscale de 1%, qui aurait représenté CHF 13 mio d’impôts en moins sur 3 ans pour les Jurassiens. L’UDC a deux mois pour récolter 2’000 signatures.

L’initiative « Stop mitage » veut geler les zones à bâtir

L’initiative contre le mitage du territoire, portée par les Jeunes Verts et prévue en votation le 10 février, consiste en un moratoire, inscrit dans la Constitution, pour stopper le grignotage des terres cultivées. La Loi sur l’aménagement du territoire n’a qu’une durée de vie de 15 ans et autorise le dézonage de terrains agricoles en zones à bâtir, déplore le député écologiste neuchâtelois Xavier Challandes. Mais le Conseil fédéral, le Parlement et la droite appellent à rejeter l’initiative. Elle pourrait faire augmenter le prix des zones à bâtir et donc des logements, selon le libéral-radical Julien Spacio.

Embauches à Delémont: le PDC dépose ses signatures

Ils n’avaient pas « juré, craché », mais la promesse faite par le PDC au Conseil de ville de Delémont est officiellement respectée! Le parti avait jusqu’à aujourd’hui pour récolter 453 signatures et faire valider son référendum contre l’embauche de 18.8 EPT par la ville, inscrits au budget 2019. Cet après-midi, les référendaires ont finalement déposé 703 signatures à la chancelière.

Rachats, projets: l’industrie neuchâteloise en ébullition

Il y a eu le rachat de Celgene, puis celui de Shire, enfin Chanel a annoncé vouloir se rapprocher de Rolex. En ce début d’année mouvementé sur le plan économique, le Département de l’économie de Neuchâtel, par la voix de son chef, Jean-Nat Karakash, prend position. Et selon lui, « nous ne sommes pas à l’abri de coups durs ».

En Afrique, Sébastien Pétronin voulait libérer sa mère

Mi-novembre, le Bruntrutain Sébastien Chadaud Pétronin, a pris le risque de partir en Afrique pour tenter de faire libérer sa mère. Sophie Pétronin, une franco-suisse de 75 ans, est aux mains d’un groupe djihadiste depuis deux ans. Sur place, à force de ténacité il a réussi à arracher une proposition pour sa libération. La France l’a refusée. Sébastien Pétronin en veut à Emmanuel Macron qui, selon lui, est en train de faire mourir sa mère.

Les chemins de St-Jacques suscitent l’engouement

Le chirurgien chaux-de-fonnier Blaise Courvoisier a fait l’éloge de la lenteur, et de la marche sur les chemins de Compostelle, hier au Club 44 de La Chaux-de-Fonds. L’homme a effectué 5 fois le parcours avec sa femme Dominique, en empruntant à chaque fois des chemins différents, totalisant au final plus de 6’500 kilomètres à pied. Aujourd’hui, il dit souffrir de « compostellite aigüe » et encourage son public à effectuer ce pèlerinage.

« Moutier la culturelle » a 50 ans en 2019

En 1968 se tenait la première quinzaine culturelle, à Moutier. Un an plus tard, le Centre culturel de la Prévôté naissait. En 2019, l’institution fête donc ses 50 ans d’existence. La programmation du premier semestre a été présenté, ce matin. Théâtre, danse, musique, expositions et conférences, avec, comme fil rouge, la marginalité.

Le journal d’il y a 100 ans, à Moutier, c’était hier

Le Musée du Tour automatique et d’histoire de Moutier organisait, hier, une soirée lecture/repas sous forme de téléjournal d’il y a un siècle. Après avoir épluché et sélectionné des articles du journal local de 1918, le comédien Gérard Comment, 73 ans, c’est mis dans la peau de Darius Rochebin. Même le repas servi était inspiré de 1918. Une manière de célébrer le vivre-ensemble, par le biais d’une histoire commune.