Canal Alpha

Journal du Vendredi 11 mai 2018


La police arrête le papa, mais laisse son enfant seul

Julie Houriet Salomon s’indigne de la situation qu’a vécu son fils de 10 ans, mardi à La Chaux-de-Fonds, alors qu’elle était en déplacement professionnel dans le canton de Vaud. Son ex-mari, qui en avait la garde, a été arrêté pour des impayés par la police neuchâteloise, sous les yeux du garçon qui a été laissé seul environ deux heures une fois son père emmené. Sans admettre de faute, la Police neuchâteloise reconnaît que ses agents n’auraient pas dû faire confiance au père.

Notre film sur le retour de Xamax sortira au cinéma

Canal Alpha et Neuchâtel Xamax FCS ont annoncé, ce vendredi, la sortie du film « Le Chant du PhéNiX ». Ce documentaire de 52 minutes sera projeté, en avant-première et en présence de l’équipe, le samedi 19 mai, à 11h, au cinéma des Arcades, à Neuchâtel. Cet événement gratuit conclura la semaine #neuchatelenrougeetnoir: Le public est invité à y assister en portant les couleurs du club de la Maladière. « Le Chant du PhéNiX » sera diffusé sur Canal Alpha le lundi 21 mai à 19h30, puis dans la boucle.

A la découverte du vignoble smartphone en main

Yverdon-les-Bains Région vient de publier sa nouvelle balade oenotouristique dans le vignoble de Bonvillars. A l’aide de l’application gratuite « Vaud Guide », les oenotouristes peuvent découvrir plus de 30 points d’intérêts interactifs. Un quizz a spécialement été conçu pour la région et permet d’approfondir ses connaissances sur les vignobles, l’histoire ou encore les bâtiments, explique Eric-Edmond Straetmans, directeur de Vo-Swiss, qui a conçu cette balade.

S’amuser à un festival de théâtre? Voilà une idée Futhé

La 3e édition du Futhé, le Festival universitaire de théâtre, a commencé jeudi au Théâtre du Passage de Neuchâtel avec la représentation du collectif lausannois des Émergences désarticulées. Il se clôture dimanche au Centre Dürrenmatt. Organisé par les étudiants de l’Université de Neuchâtel, le Futhé propose notamment cinq représentations durant le week-end. Mais l’ambiance festival est-elle au rendez-vous?

Vendredi je peux pas, j’ai smovey

Delémont accueille, tous les vendredis soir, des gymnastes d’un type particulier. Ils suivent un cours de « smovey ». Ce sport se pratique avec deux étranges anneaux verts. Depuis peu, Sophie Moine donne des cours dans la région. Ce sport s’adresse à tous, enfants comme personnes âgées ou même à mobilité réduite. Il a été inventé il y a une dizaine d’années en Autriche par Johan Salzwimmer, un sportif atteint de la maladie de Parkinson.

Willy Monnin, pionnier du fitness neuchâtelois

Quand il s’est lancé dans la culture physique il y a soixante ans, Willy Monnin était un précurseur. Dans les années cinquante, à La Chaux-de-Fonds, il crée, avec une bande de copains, l’une des premières salles neuchâteloises. A l’époque il s’entraînait dans des caves aménagées sommairement avec des haltères « faites maison ». Willy nous raconte l’évolution de ce sport dans « sa » salle historique occupée aujourd’hui par le Fitness Happy Fit.

Romain Coquibus, l’artiste qui manie pinceaux et burins

Peintre, sculpteur ou encore graveur, Romain Coquibus est un artiste polyvalent qui mélange plusieurs styles comme le réalisme ou l’expressionnisme. Installé dans son atelier à Vaumarcus depuis 1 année, ce Français est médaillé par la Société Académique des Arts, des Sciences et des Lettres de Paris. Une démonstration de gravure sera présentée lors de portes ouvertes le 26 mai. En plus d’être un espace de création, son atelier propose des cours et une galerie d’art. Sa nouvelle exposition est à voir jusqu’au 21 juin.

Le Stamm Studio de Porrentruy pourrait disparaître

C’est un lieu bien connu dans le monde culturel bruntrutain. De nombreux artistes ont passé quelques jours ou semaines en résident au Stamm Studio à Porrentruy. Il pourrait disparaître. Les membres fondateurs de ce collectif ont tous quitté le Jura pour poursuivre leurs carrières respectives. Ils ne parviennent donc plus à gérer le studio et cherchent un repreneur.

Chercher l’inspiration au Groenland, pourquoi pas?

Marie-Morgane Adatte, graphiste et illustratrice à Neuchâtel, met les voiles en direction du Groenland en quête d’inspiration. La jeune femme rejoint une résidence d’artiste avec comme objectif de réaliser une BD sur le changement climatique. Son projet a séduit la Fondation culturelle de la BCN qui lui a octroyé une bourse de 3’000 CHF.