Canal Alpha

Journal du Vendredi 15 mai 2020


11h59: l’Arc jurassien à l’heure de la grève pour l’Avenir

Malgré la crise sanitaire qui a eu raison de l’organisation de la grève pour l’Avenir sous sa forme initiale, les militants du climat appelaient tout de même la population à faire du bruit, ce midi, pour marquer le coup. A La Chaux-de-Fonds et à Delémont, des actions symboliques ont été menées. Toute la journée, une mobilisation sur les réseaux sociaux étaient également prévue. Une web radio, dont le studio était installé dans la métropole horlogère, a aussi été créée pour l’occasion.

Crise sanitaire et climat: l’analyse de Martine Rebetez

Martine Rebetez, climatologue et professeure à l’Université de Neuchâtel ainsi qu’à l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage, pose son regard, en ce 15 mai, sur les effets de la crise du coronavirus sur les changements climatiques. Si la crise sanitaire a réduit nos émissions de gaz à effet de serre, elle ne suffira pas, si ce phénomène ne perdure pas dans le temps. Il faut bien plus qu’une crise sanitaire pour donner un coup de pouce au climat, il faut des changements fondamentaux.

Attroupement sauvage: la police serre la vis

Pour éviter des incidents comme samedi dernier à Auvernier, la Police neuchâteloise annonce avoir mis en place, pour ce week-end, un dispositif particulier sur les rives du lac. Des patrouilles rappelleront les règles en vigueur, dès l’après-midi, aux personnes qui se regroupent à plus de cinq.

Cinq ans de prison pour une affaire à la Breaking Bad

Un ressortissant néerlandais a été jugé, ce matin à La Chaux-de-Fonds, au Tribunal criminel des Montagnes et du Val-de-Ruz pour trafic de drogue dure. Le sexagénaire a écopé de 5 ans de prison et d’une expulsion du territoire suisse de 10 ans. Arrêté le 23 décembre 2017 au Locle, il a reconnu avoir importé et vendu près de 600 grammes de Crystal meth, 2000 pilules thaïes et une centaine d’ecstasies en Suisse. L’individu en aurait fabriqué une partie dans sa caravane transformée en atelier clandestin.

La Municipalité de Moutier au chevet des commerçants

Les autorités de Moutier ont décidé de faire un geste pour les commerçants, PME et indépendants de la commune qui subissent les conséquences de la crise liée au coronavirus. Tout ça, dans la limite des compétences du Conseil municipal et des comptes de la ville. Les conseillers de ville sont, par exemple, incités à retirer en avance leurs jetons de présence sous forme de « bons prévôtois », pour les dépenser dans les commerces locaux. Un geste sera aussi fait sur la facture du 2e trimestre des Services industriels de la ville, et des masques et visières de protection seront distribués.

Le RHNe boucle l’année 2019 mieux que prévu, mais…

Le Réseau hospitalier neuchâtelois avait prévu un bilan comptable à l’équilibre pour 2019, tout comme pour 2018. Mais il fait mieux que prévu en dégageant un bénéfice de CHF 3 millions. Mais depuis, la vague Covid-19 est passée par là. Le coût total de la crise, entre la perte des recettes des interventions suspendues et l’augmentation des charges dues au matériel supplémentaire, notamment, se chiffre autour de CHF 15 millions. Le RHNe espère donc une aide financière extérieure pour combler ce trou et revenir à cet équilibre attendu depuis 2013.

Point de situation du 15 mai sur la crise du coronavirus

L’Etat jurassien annonce qu’il a décidé de transformer les trois centres de consultation dédiés au COVID-19 en centres de dépistage. Ce changement sera effectif dès lundi 18 mai, et il fait suite à l’élargissement des critères de dépistage fixé par la Confédération et mis en œuvre par les cantons depuis le début de la semaine. Ce point fait également écho à une prise de position tranchée de la part
de la Société neuchâteloise de médecine et de l’association « Médecins de famille et de l’Enfance Neuchâtel » quant à la reprise de l’école par l’ensemble des enfants.

La Fête de la danse? Oui mais à distance!

Dès aujourd’hui, et jusqu’à dimanche, pas question de traîner sur le canapé. La 15e édition de la Fête de la danse aura lieu, mais à « disdance ». Les organisateurs ont repensé l’événement en ligne. Ils proposent plus d’une centaine de cours pour adultes et pour enfants dispensés sur les réseaux sociaux, des conférences en ligne, une zoom party et même une flashmob avec le danseur Edouard Hue.

L’invitée: Laurence Knöpfler Chevalley, cheffe SFPO NE

La cheffe du service des formations postobligatoires et de l’orientation du canton de Neuchâtel s’exprime sur un double constat: l’impact négatif de la crise du Covid-19 sur les places d’apprentissage, et la capacité de résilience de l’économie suisse. Ainsi 2020 est, pour son canton, l’année de l’entrée en force des aides financières aux entreprises via le contrat formation, et l’Etat y ajoute une enveloppe de CHF 2,5 mio sous forme de primes de CHF 2’000 aux entreprises, pour tout contrat d’apprentissage de 1ère année débutant à la rentrée scolaire prochaine.