Canal Alpha

Journal du Vendredi 29 août 2014


Yes and yes pour les autorités de Val-de-Ruz

Le Conseil communal de Val-de-Ruz a lancé ce matin sa campagne en vue des votations du 28 septembre. Les Vaudruziens devront voter sur deux objets: la vente de l’immeuble Avenue Robert 24 à Fontainemelon à un groupe de médecins, et le règlement de la défense contre les incendies et les éléments naturels de la région Val-de-Ruz. Ces deux objets avaient été contestés par référendums.

Et si on donnait la parole à nos aînés?

Pro Senectute et les Eglises catholique et réformée de l’Arc jurassien ont décidé de donner la parole aux aînés. Dans le cadre de la campagne « Grand âge, un temps pour tout », une série d’émissions produites et diffusées par Canal Alpha et des célébrations oecuméniques seront proposées au mois de septembre.

Les nouvelles vieilleries du temple de Môtiers

Le prieuré de Môtiers a été choisi comme représentant neuchâtelois aux 21e journées européenne du patrimoine. Le choix a été poussé par le passage du bicentenaire dans la localité vallonnière et de récentes découvertes archéologiques. Le chef de l’Office du patrimoine et de l’archéologie, Jacques Bujard, s’est ainsi étonné d’apprendre que la nef du temple a été refaite après les grandes rénovations du 15e siècle. La paroisse du Val-de-Travers participera aussi à l’événement des 13 et 14 septembre avec le patrimoine biblique dans notre langage courant.

L’innovation se fait les dents dans la région

Jean-Claude Rouiller était un homme heureux ce matin. Il fêtait les 20 ans de reprise de son entreprise FKG dentaire SA. Un prestigieux parterre d’invités: politiciens, chefs d’entreprises, banquiers ou dentistes avaient fait le déplacement pour découvrir les différents ateliers de l’usine du Crêt-du-Locle. De 30 employés en 1994, la marque est aujourd’hui passée à plus de 130 salariés. Elle vend ses produits dans plus de 80 pays à travers le monde, grâce au génie des Neuchâtelois en microtechnique.

Le Dispensaire des rues voit la vie en jaune

Pour la première fois, le Dispensaire des rues de Neuchâtel vend des tournesols. Habituée aux brocantes pour récolter des dons, la structure mise cette fois sur de la couleur et du neuf. Ce type d’action est vital pour le Dispensaire qui refuse toute subvention, sous peine de perdre sa liberté. Et il s’en sort plutôt bien puisqu’il a même pu s’offrir des travaux de rénovation pour ses locaux.

L’étrange machine de deux DJs du cru

Romain Rouèche et Beck Massimo sont deux DJs de la région. Mais eux ne diffusent pas de la musique via des disques, CD, vinyl ou mp3, non, ils utilisent une « reactable ». Cette machine tactile, qui ressemble à… une table, leur permet de mettre bout à bout différents échantillons de musique, préalablement composés. Lors de leurs performances, l’un s’occupe de la mélodie, et l’autre du rythme.

Quand le fascisme s’exprimait à La Chaux-de-Fonds

« Ce soir,les fascistes seront au théâtre… », Raymond Spira, ancien juge fédéral chaux-de-fonnier, vient d’écrire un ouvrage sans concession. Les idées nationalistes ont aussi attirés certains Neuchâtelois. Des luttes fratricides ont eu lieu dans le canton à l’instar du 18 septembre 1934, où les communistes des Montagnes ont chassé les membres de l’Ordre National Neuchâtelois. Certains membres de ce parti prônait carrément l’abolition de la démocratie pour un retour à l’ancien régime. Un certain antisémitisme régnait aussi dans les rangs.