Canal Alpha

Journal du Vendredi 29 avril 2016


La pierre sèche, ce patrimoine qu’il faut valoriser

La première « Journée de la pierre sèche » était organisée, aujourd’hui, à Saignelégier. Une première étape en vue d’un vaste plan d’action et de valorisation, initié par l’Office jurassien de la culture, suite à une intervention parlementaire. Les murs en pierres sèches sont un symbole de l’Arc jurassien dans son ensemble, ils font partie du patrimoine de la région. C’est pourquoi tous les acteurs concernés, même au-delà de l’Arc jurassien, étaient invités à cette journée, qui devrait en appeler d’autres.

Plonk et Replonk retrouve doucement la banane

Les humoristes de Plonk et Replonk ont lancé, mercredi, un appel aux dons, pour renflouer leurs caisses, notamment malmenées par la conjoncture et le franc fort. Près de CHF 20’000 ont déjà été récoltés! Les éditeurs chaux-de-fonniers proposent aux potentiels donateurs d’acheter de virtuelles actions en euros, sur papier coton. De 33 à 1111 euros, ou encore plus, il y en a pour toutes les bourses. Avec cet appel au secours un peu déjanté, ils espèrent pouvoir financer leurs projets en cours, et surtout payer leurs charges.

L’Amar désamarre gentiment de son squat à Neuch

Le collectif L’Amar s’est fait prier par la Ville de Neuchâtel de quitter les locaux, qu’elle occupait, sans son autorisation, à la rue de la Main 2. Son but était d’y créer un espace autogéré multiculturel d’accueil et de rencontres. Pas besoin de le lui dire deux fois: le collectif a gentiment vidé les locaux, pour déménager à…. la Place Pury.

Déficit moins lourd qu’attendu à La Chaux-de-Fonds

Le déficit 2015 de la Chaux-de-Fonds est moins important que prévu, avec un découvert de 5.7 millions contre les 11.1 attendus. Ceci s’explique par le passage à un « modèle de comptabilité fédéral », en l’occurrence une réévaluation du patrimoine administratif et financier, qui a débouché sur une plus-value. Les rentrées fiscales continuent, elles, de diminuer et les autorités envisagent le gel partiel des engagements et d’autres mesures d’ici 2018.

Tornos tourne à mi-régime

La moitié des employés de Tornos a été placée au chômage partiel, en raison de la conjoncture économique. Depuis le début de l’année, l’entreprise a également licencié une dizaine de personnes, proches de l’âge de la retraite. La société de Moutier s’attend néanmoins à une amélioration de la situation au deuxième semestre.

Un 1er « rapport social » pour le canton de Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel vient de synthétiser les données sur sa population, dans un premier « rapport social ». Le document servira de base de travail pour mieux comprendre les différentes situations de précarité, et lutter contre la pauvreté. Premier constat: plus d’un dixième des Neuchâtelois, soit 11,5 % de la population, risque de se retrouver confronté à la pauvreté. Le Conseiller d’Etat, Jean-Nath Karakash, et le directeur de Caritas Neuchâtel, Hubert Péquignot, réagissent à ces chiffres.

Escargots et chardons vous attendent au Salon bleu

Le Salon bleu, petit bijou en matière d’art nouveau, plus précisément de « style sapin », a été inauguré, hier, à La Chaux-de-Fonds. La Ville a racheté l’appartement Spillmann en 2014. Elle ne pouvait passer à côté d’un tel joyau. Il a été construit pour Charles-Rodolphe Spillmann, et décoré par les élèves de l’école d’art, dans les années 1900, sous la houlette de Charles l’Eplattenier.

Le fruit d’une double maternité pour Angie Ott

Angie Ott revient à la lumière ce printemps. La chanteuse vaudruzienne, qui vient de sortir le single et le clip de son nouveau morceau « Imagine », mettra au monde, fin mai, un nouvel album. Le projet de la finaliste de « The Voice », en 2013, s’est par ailleurs accompagné d’une grossesse. Angie a accouché le lendemain du dernier enregistrement. Ce disque aura donc une valeur toute spéciale à ses yeux, ainsi qu’à ceux de Kenzo, qui tient un rôle prépondérant dans ces deux naissances. Si le petit est né, il faudra attendre le 21 mai pour entendre les chansons, au Temple du Bas.

Kavanagh en pointure Festi’laaf, à Courtételle

Anthony Kavanagh a enthousiasmé le public du Festi’laaf, hier soir, à Courtételle. L’humoriste québécois, établi en Suisse depuis 2 ans, a présenté son nouveau spectacle « SHOWMAN ». Une performance drôle et à la fois touchante, où Anthony Kavanagh parle beaucoup de lui.