Canal Alpha

Journal du Vendredi 3 août 2018


Porrentruy sort son sombrero contre la canicule

Canicule oblige, la municipalité de Porrentruy a déployé aujourd’hui son opération « sombrero » pour rappeler aux seniors bruntrutains les mesures à prendre pour souffrir le moins possible des hautes températures. L’ensemble du personnel de la commune, plus de 20 personnes, ainsi que quelques pompiers, ont été mobilisés pour rendre visite à plus de 800 aînés, âgés de plus de 75 ans. Ce dispositif avait déjà été enclenché durant l’été 2015.

Le CT Neuchâtel s’incline à domicile face à Trimbach

La chaleur écrasante aux Cadolles n’a pas eu raison de la motivation du CT Neuchâtel. Rassemblés ce jeudi sur leurs terrains, les joueurs affrontaient les Soleurois de Froburg Trimbach pour la deuxième journée des Interclubs de LNA. Damien Wenger, jeune espoir du club neuchâtelois, a livré un très bon match remporté au super tie-break. Peut-être que sa rencontre, jeudi dernier, avec le grand maître Roger Federer, a renforcé sa confiance?

Ils sont les guides de votre été: Anne-Marie Schaub

Elle parle beaucoup, Anne-Marie Schaub, et c’est justement ce qui fait tout son charme. La « championne du monde de parler neuchâtelois » est guide touristique à La Chaux-de-Fonds, la ville où elle est née. Elle en connaît tout les secrets, ou presque. Le jour de notre visite, elle faisait un tour de l’architecture horlogère. On a découvert plein de choses, et logiquement aussi, beaucoup discuté.

Bêtisier de l’été: à l’affût de la moindre boulette

Cet été, nos bêtisiers vous emmènent en balade. Mais cette fois, on ne bouge pas. On reste à l’affût pour guetter la moindre boulette, le plus petite chute et la plus imperceptible des blagues. Silence, on tombe!

L’invité du journal: Camille Thiébaud

Camille Thiébaud vient tout juste de rentrer du Burkina Faso, où elle a effectué un voyage humanitaire organisé par Nouvelle Planète. Elle s’y est rendue avec cinq autres jeunes Neuchâteloises d’une vingtaine d’années. Elles sont allées dans le village de Zouma dans le but d’améliorer la production agricole locale et de renforcer la sécurité alimentaire de la population. Elles ont donc contribué à l’aménagement d’un périmètre maraîcher de 2 hectares, ainsi qu’à la construction d’un local de stockage. Les voyageuses ont pu découvrir les réalités locales, à travers diverses rencontres.