Canal Alpha

Journal du Vendredi 5 juillet 2019


Prise de position commune de l’H-JU et de l’HJB

L’enjeu est immense: trouver un avenir pour l’hôpital de Moutier. Aujourd’hui l’hôpital du Jura et l’hôpital du Jura-bernois ont annoncé qu’ils reprenaient la direction du projet. Le groupe de travail inter cantonal a retenu le projet d’un hôpital « intégré » avec comme activité phare la psychiatrie mais pas seulement. Si cette solution était retenue, 60% de l’activité actuelle du site devrait être conservée. Le Conseil-éxecutif bernois et le gouvernement jurassien se sont tous deux prononcés en faveur de cette étude. Les dirigeants des deux hôpitaux rendront leur rapport d’ici début 2020.

Première pierre de la nouvelle patinoire d’Ajoie

Après le désamiantage et le début de la démolition, place à la symbolique pose de la 1ère pierre pour la patinoire de Porrentruy. Les travaux de construction du gros oeuvre ont débuté cet après-midi. C’est évidemment une grande étape de franchie pour la future infrastructure. Tous les acteurs présents pour immortaliser ce moment ont éprouvé une certaine émotion. Grâce au filet qui protège l’intérieur, la patinoire pourra déjà être opérationnelle début août, pour la reprise des premiers matches.

Bébé de Reconvilier: mère libérée, père tenu au silence

Dans l’enquête sur la mort d’un nouveau-né retrouvé dans un sac poubelle, en janvier dernier à Reconvilier, nos confrères du Matin nous apprennent que la mère du bébé, prévenue de meurtre, éventuellement d’infanticide, n’est plus détenue dans une institution psychiatrique bernoise. Le Ministère public du Jura bernois-Seeland a également rendu une ordonnance interdisant formellement au père biologique de l’enfant, qui ignorait tout de la grossesse de son ex-compagne, « de s’exprimer ».

Delémont se dote d’une caméra de surveillance mobile

La municipalité de Delémont a investi dans une assistante de surveillance et de sécurité mobile: une caméra qui peut être déplacée au gré des besoins et demandes. En ce moment, elle est installée à la rue du Voirnet à côté de l’éco-point. Elle vise à dissuader le dépôt sauvage de déchets. L’installation, la première en Suisse, a été développée par une entreprise jurassienne.

Des journalistes scientifiques étrangers à Neuchâtel

Ils sont plus d’un millier à participer depuis lundi, à la Conférence mondiale des journalistes scientifiques, organisée à Lausanne. Ce vendredi, à l’UniNE et sur le site de l’Observatoire du CSEM, une délégation a choisi d’explorer la mesure du temps, spécialité ô combien neuchâteloise. L’intérêt d’une telle opération pour les chercheurs locaux est évidemment de gagner en visibilité à l’international. Deborah Blum, Prix Pulitzer 1992, qui collabore avec le Time Magazine et National Geographic, était de la partie.

Anton Paar TriTec inaugure son bâtiment high-tech

Anton Paar, la société spécialisée dans le développement d’outils de mesures de précision, a inauguré son nouveau bâtiment ce jeudi, sur les haut de Corcelles-Cormondrèche. Avant cela, le groupe autrichien était à Peseux. Il tenait à ne pas déménager trop loin, afin de garder ses précieux employés. À cause des instruments que la société développe, le bâtiment a été spécialement adapté afin d’éviter toutes vibrations du monde extérieur. Il a coûté environ CHF 15 millions.

L’Auberge du Peu-Péquignot bientôt prête à rouvrir

Durant l’été 2017, un incendie avait ravagé l’Auberge du Peu-Péquignot au Noirmont. Le 10 juillet, ce lieu, qui était devenu un incontournable des Franches-Montagnes, va rouvrir ses portes. Canal Alpha s’est rendu sur place pendant les travaux, afin de rencontrer Olivia Steiner, la propriétaire. Elle n’a pas baissé les bras et peut compter sur le soutien de tous ses anciens employés.

L’Echandole expérimente, mais ses recettes baissent

Les comptes 2018 de la ville d’Yverdon affichent un manque à gagner de CHF 65’000 dans les rentrées du théâtre de L’Echandole, résultant a priori d’une baisse de fréquentation. Mais la réalité n’est pas aussi sombre, pour la directrice Sophie Mayor. Avec 14’326 spectateurs en 2018, les entrées n’auraient chuté que de 600 personnes. C’est plus délicat au niveau des recettes, la faute à des entrées libres et à une météo trop clémente. L’essai d’une nouvelle programmation en deux temps, automne et printemps, pour attirer les moins de 40 ans, a par ailleurs dérouté le public plus âgé.

Les élèves de Grand-Val visitent une déchèterie

Les élèves du syndicat scolaire du Grand-Val ont visité la déchèterie Celtor à Tavannes, pendant leur semaine « hors-cadre » qui avait pour thème, cette année, l’environnement. En début de semaine, ils ont d’abord ramassé les déchets dans la nature, avant d’aller voir où et comment ces déchets finissent leur parcours.

Alexandre Uroz, une matu (presque) comme les autres

25% des enfants atteints d’autisme sont capables d’intégrer la scolarité dite normale. Alexandre Uroz, lui, a fait beaucoup mieux. Il a obtenu, ce jeudi, sa maturité gymnasiale au Lycée Jean-Piaget de Neuchâtel. Dans la soirée, une petite fête a été organisée à Saint-Blaise pour marquer le coup. Car derrière ce diplôme se cachent une détermination de fer de l’étudiant et un combat de ses parents et du village pour qu’il réussisse ses études. A la rentrée, il va d’ailleurs entreprendre des études de cinéma à Genève pour devenir, un jour, réalisateur.