Canal Alpha

Journal du Vendredi 9 février 2018


Un magasin d’habits pour personnes à mobilité réduite

C’est une première en Suisse, un magasin d’habits pour personnes à mobilité réduite et handicapées a ouvert à Boudry. La Bevaisanne Paula Macherel commercialise déjà ses articles depuis 2013 sur internet. Sa boutique simplifie la vie de clientes comme Myriam Vuillermet, hémiplégique, pour qui s’habiller est une « véritable galère ». Ce matin-là, elle venait s’offrir un haut pour une soirée chic. Elle a trouvé un cardigan, qui s’attache facilement, sans l’aide de personne.

Roger, remets-nous ça, on réglera en cryptomonnaie!

Payer sa bière en Bitcoin ou en Ethereum, c’est désormais possible au Lobby Bar de Neuchâtel. L’établissement est le premier du coin’ à introduire la cryptomonnaie comme moyen de paiement. Bien que cette devise soit spéculative et sans cours légal, la démarche n’effraie pas les gérants.

L’Ajoie aura aussi son Kids Park

L’entrepreneur Marcel Pheulpin a une idée qui lui trotte derrière la tête depuis trois ans: créer, à Bonfol, un parc d’attractions pour les enfants. Il n’est pas allé chercher l’idée bien loin, il a lui-même cinq enfants, et s’est rendu compte qu’il n’y avait rien à proximité pour les distraire. Début 2019, si tout se déroule comme prévu, un parc ouvrira donc, dans un ancien entrepôt de matériaux céramiques, en périphérie du village ajoulot. Les travaux ont d’ailleurs commencé.

Habiter « Le Petit Paris », ce sera bientôt possible

Vieux de 250 ans, le bâtiment sis à la Rue du Progrès à La Chaux-de-Fonds est en plein travaux de transformation et de rénovation. Cet objet immobilier a emmagasiné une riche histoire, et heureusement ce patrimoine sera préservé, assure Cédric Métroz, directeur de ProImmob SA. Les premières locations sont prévues pour le 1er avril.

Regarder « Dans les yeux », c’est déjà vivre ensemble

Médecins du Monde Suisse a verni son exposition « Dans les yeux, portraits de réfugiés », jeudi, au Péristyle de l’Hôtel-de-Ville de Neuchâtel. Pour ses 25 ans, l’association présente 25 portraits d’immigrés ayant fui la guerre. Les regards marqués des hommes, femmes et enfants témoignent d’un exil forcé, au futur inconnu et incertain, vers la Suisse et le canton de Neuchâtel. L’exposition est à admirer jusqu’au 24 février prochain.

(Re)découvrir le passé à travers des cartes postales

1’200 cartes postales de vues anciennes du Jura historique seront exposées dès samedi au Musée de l’Hôtel-Dieu à Porrentruy. Ce n’est qu’une partie de la collection qui compte près de 6’000 cartes datant du début du 20ème siècle. Bien plus qu’un moyen de communication, ces illustrations de l’époque nous renseignent sur les coutumes vestimentaires ou l’architecture des villages. L’exposition se tiendra jusqu’au 13 mai.

Le 100e du Royal a déjà la Gueule de Bois

Le mois dernier, le Royal à Tavannes annonçait un spectacle surprise pour fêter le centième anniversaire du bâtiment. Et ce matin, le président de la coopérative, Claude Brügger a enfin lâché le morceau: ce sera le groupe neuchâtelois, les Petits Chanteurs à la Gueule de Bois. Malgré ce centenaire, le comité du Royal compte bien proposer encore longtemps une large palette d’activités culturelles. Ce week-end festif aura lieu du 23 au 25 février.

Un peintre jurassien reçoit le prix d’encouragement

Niklaus Manuel Güdel a la peinture dans le sang, et depuis bien longtemps. Ce suisso-costaricien de 30 ans en fait depuis une vingtaine d’années. Fin janvier, la ville de Delémont lui a remis le prix d’encouragement de la culture et des sciences. Ce Jurassien de Vicques s’était d’abord essayé à la littérature et au théâtre, mais il a fait de la peinture à l’huile son principal mode d’expression. Comme il lui est impossible de ne vivre que par ses toiles, il est également historien de l’art dans la capitale jurassienne. Niklaus exposera ses tableaux en avril à la FARB.

La gymnastique acrobatique a son club à Neuchâtel

La gymnastique acrobatique qui mélange chorégraphie, pyramides humaines et gymnastique au sol, est assez méconnue en Suisse. Les responsables d’AcroGym Neuchâtel, crée en 2015, tente de promouvoir cette discipline. Giuseppe Pennisi, président du club, et l’entraîneuse Filka Stoykova Pennisi, multiple championne d’Europe et du monde, ont de grandes ambitions. Ils recherchent constamment des sponsors et des partenaires pour faire progresser les 24 gymnastes qui ont choisi de leur faire confiance.