Les personnes sans statut légal, pas la priorité

date_1
mercredi 15 septembre
17:00

Rendre visible une partie de la population, qui, en temps de crise, devient fragile. Voilà en substance le but de la motion d'Élisabeth Baume-Schneider, conseillère aux États socialiste. Pour l'élue jurassienne, l'année écoulée a mis en lumière la pauvreté cachée, notamment celles des personnes sans statut légal. Mais pour le Conseil des États, les mesures déjà en place sont suffisantes. Concrètement, cette motion, largement refusée, demandait des soutiens financiers supplémentaires sans intérêt.