Après le non à fusion d'Erguël, des élus démissionnent

date_1
mercredi 13 janvier
18:00
etiquette_1

Le non à la fusion de la commune d’Erguël en novembre dernier n’est pas demeuré sans conséquence politique. Bien que ce ne soit pas le résultat mais bien la manière dont s’est déroulée la campagne qui a poussé certains élus à démissionner à Saint-Imier. Il s’agit du municipal Jean-Luc Berberat et de deux conseillers de ville du parti ARC. Leurs postes ont été repourvu à l’interne. Le département de la culture et de l’éducation, sauf changement, sera ainsi repris par Jessica Haenni, une économiste HES de 26 ans qui intégrera l’exécutif le 19 janvier.