Des graffitis pour déstresser les jeunes Loclois

date_1
dimanche 30 mai
17:00
etiquette_1

J'écris ton nom: "liberté". Même en graffiti, cela n'aurait sans doute pas déplu au poète Paul Éluard. Hier samedi, au Locle, pour permettre aux jeunes de retrouver un peu de leur liberté, le centre de loisirs le CLAAP et la campagne de prévention contre les troubles psychiques du canton de Neuchâtel, la campagne Appel d'air, invitaient les 12-25 ans à l'art du graffiti, donc, à la place des Jeanneret. Un art de la rue, suscité comme exutoire, après des épisodes de pandémie qui ont isolé bon nombre de jeunes.