Sophie Aquilon accompagne les victimes de violences

date_1
jeudi 25 novembre
18:00
etiquette_1

En Suisse, une femme sur dix dit avoir subit des actes sexuels contre sa volonté, et près de 60% des homicides ont lieu dans un contexte de violences domestiques. La parole s'est-elle vraiment libérée depuis le mouvement Me Too? A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes, nous recevons Sophie Aquilon, responsable du Service d’aide aux victimes, basé à Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Elle nous détaille les prestations et aides financières auxquelles les victimes ont droit.