Pas d'alcool en janvier, défi extrême ou vertueux?

date_1
mercredi 5 janvier
18:00
etiquette_1

Les fêtes de fin d’année sont propices à la consommation d’alcool, souvent au-delà du raisonnable. Alors pour la deuxième année, le Dry January, comprenez janvier à sec ou sans alcool, invite à faire abstinence en guise de bonne résolution. Mais n'est-ce pas trop extrême de prohiber tout un mois la bière ou le vin, des moyens de la convivialité par excellence, et des produits régionaux et culturels qui plus est? Valérie Wenger, d'Addiction Neuchâtel, estime que ceux qui boivent une bière tous les jours voient l'effet bénéfique de cette diète. Ce défi est plus facile à réaliser à plusieurs que tout seul.