Boire un soda pourrait bientôt coûter bonbon

date_1
lundi 24 janvier
18:00
etiquette_1

Depuis longtemps, les dents connaissent leur ennemi juré: les boissons sucrées. Ainsi, pour financer le programme de santé bucco-dentaire, le Conseil d'Etat neuchâtelois propose une taxe sur les sodas de 20 centimes par litre, prélevée directement sur le chiffre d'affaires des commerces et des établissements publics. Pour GastroNeuchâtel, il s'agit là d'une attaque contre les restaurateurs, qui risqueraient bien de ne pas pouvoir sortir la tête de l'eau... sucrée.