Des vitraux resurgissent 40 ans après leur disparition

date_1
mercredi 26 janvier
18:00
etiquette_1

Dans les années 1970, la chapelle de Cernier-Fontainemelon est transformée en logement. Les encombrants vitraux sont confiés à un entrepreneur de les stocker dans son entrepôt. Ils y ont été oubliés pendant 40 ans, jusqu'au jour où cet homme a décidé de vider son local et donc de mettre en vente les fameuses oeuvres de Jules Courvoisier. L'équipe du Musée des Beaux-Arts s'est immédiatement manifestée. Le directeur, David Lemaire, s'estime extrêmement chanceux: il était en train d'installer une exposition sur le "style sapin", dont ces vitraux sont un parfait exemple.