Le 1er mai, entre l'Ukraine et l'AVS

date_1
dimanche 1 mai
17:00
etiquette_1

Le 1er mai a eu beau tomber un dimanche, cette année, les travailleurs étaient au rendez-vous pour faire entendre leurs revendications. Avec une pensée pour l'Ukraine, les chants rappelaient surtout que "65 ans, c'est toujours non", par rapport à la réforme de l'AVS. Quelques 200 personnes étaient réunies à Neuchâtel et tout autant à Moutier pour les cortèges de ce dimanche.