Du sursis et du ferme pour le brigandage de Court

date_1
jeudi
17:00
etiquette_1

Des peines privatives de liberté de 16 mois dont 7 mois ferme et de 14 mois avec sursis ont été prononcées aujourd'hui par les juges du Tribunal pénal à Moutier. Deux jeunes hommes comparaissaient depuis lundi pour brigandage qualifié, éventuellement brigandage simple. C'est finalement le brigandage simple qui a été retenu pour avoir en mars 2021 menacé et dépouillé un homme à l'aide d'un couteau et d'un taser après lui avoir tendu un piège sur fond de deal de marijuana.