La majorité des très jeunes couples a vécu des abus

date_1
lundi 24 janvier
18:00
etiquette_1

Pas besoin d’avoir des années de vie commune derrière soi pour risquer un jour d’être victime ou auteur de violences dans un couple. C’est aussi une réalité parmi les mineurs: 60% des jeunes neuchâtelois interrogés par l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive disent avec vécu des comportement abusifs. Une conférence de prévention pour favoriser une relation sans violence à lieu, demain soir au collège de la Fontenelle, à Cernier. Nous recevons Leen Favre, psychologue et intervenante au Service d’aide aux victimes du canton de Neuchâtel.