Smood ne décroche toujours pas, Unia va au tribunal

date_1
mercredi 11 mai
17:00
etiquette_1

Face aux conditions de travail pratiquées par la plateforme de livraison Smood, jugées inacceptables par le syndicat Unia, et son refus de revoir certaines de ses pratiques, des livreuses et livreurs ont décidé de faire valoir leurs droits devant les tribunaux. Ce jeudi matin, les membres du syndicat ont simultanément déposé des dossiers dans quatre cantons romands, dont Neuchâtel. Ils espèrent provoquer une réaction chez les responsables de Smood, restés très discrets depuis le début du conflit social. Contactés, la direction n'a pas répondu à nos sollicitations.